Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

VIDEO - Un jeune lémur couronné arrive en Dordogne pour se reproduire

mercredi 15 novembre 2017 à 16:48 Par Antoine Balandra, France Bleu Besançon, France Bleu Creuse, France Bleu Périgord et France Bleu

Il s'appelle Mahery, c'est un petit lémur couronné (espèce originaire de Madagascar) né à Besançon. Et il vient d'arriver à la réserve zoologique de Calviac pour rencontrer sa future partenaire et se reproduire. Objectif : sauver cette espèce en danger

Mahery, le petit lémur arrivé en Dordogne pour se reproduire avec sa future compagne Myllie
Mahery, le petit lémur arrivé en Dordogne pour se reproduire avec sa future compagne Myllie © Radio France - Antoine Balandra

Calviac-en-Périgord, France

Il s'appelle Mahery. Cela veut dire "fort, vaillant" en malgache. Ce lémur couronné de 18 mois vient d'arriver à la réserve zoologique de Calviac, en Périgord noir.

Le petit lémur est né à la citadelle de Besançon. Et sa mission désormais en Dordogne, c'est de se reproduire, d'avoir des petits.

Car son espèce est en danger dans les forêts du nord de Madagascar, dont elle est endémique, notamment à cause de la déforestation.

"C'est une espèce menacée, à cause de la destruction de leur habitat, ce sont des régions de plus en plus détruites, l'idée du programme d'élevage c'est de préserver l'espèce au moins en parcs zoologiques" dit Emmanuel Mouton, le directeur de la réserve zoologique de Calviac

C'est le zoo de Mulhouse qui gère ce programme à l'échelle européenne. Parallèlement à cela, il existe également une association européenne pour tenter d'enrayer la perte de leur milieu naturel à Madagascar. "Mais il n'existe pas pour le moment de programme de tentative de réinsertion à l'état sauvage" explique Emmanuel Mouton.

Une future compagne déjà expérimentée

Le petit Mahery, 18 mois, va donc rejoindre une femelle beaucoup plus âgée que lui, Myllie, arrivée en 2008 à Calviac, l'une des plus anciennes pensionnaires de Calviac. Lui est encore un peu frêle, plus petit que les femelles, avec une couronne de poils roux sur la tête. Les femelles, elles, sont plus imposantes et ont le poil gris.

Myllie, la future compagne de Mahery à Calviac - Radio France
Myllie, la future compagne de Mahery à Calviac © Radio France - Antoine Balandra

"On va d'abord les mettre en contact visuel, puis ils devraient rapidement être ensemble" explique Emmanuel Mouton. Enfin, il faut l'espérer. Car chez les lémur, ce sont les femelles qui décident. Une société matriarcale où les femelles gèrent le groupe.

A noter qu'en parallèle à l'arrivée de Mahery, Aïko, petit lémur couronné né il y a 2 ans à Calviac doit partir bientôt pour un parc situé aux Pays-Bas.