Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

VIDÉO - Une entreprise de l'Yonne organise le show aérien du Grand prix de France de Formule 1

samedi 23 juin 2018 à 18:09 Par Renaud Candelier, France Bleu Auxerre

Après dix ans d'absence, le Grand prix de France de Formule 1 fait son retour ce dimanche. Un événement sportif et festif avec un show aérien de la patrouille de France. Un spectacle réalisé par une entreprise de l'Yonne, Bleu Ciel Air Show, basée à Joigny.

Laurent Cahuzat a fondé Bleu Ciel Air Show il y a douze ans
Laurent Cahuzat a fondé Bleu Ciel Air Show il y a douze ans © Radio France - Renaud Candelier

Joigny, France

Bleu Ciel Air Show est une entreprise de seulement quatre salariés et elle a déjà organisé 8.000 démonstrations aérienne en douze années d'existence. Mais ce Grand prix de France est l'événement le plus prestigieux qu'on lui a confié car son spectacle va être regardé par des dizaines de millions de téléspectateurs. 

L'objectif est de leur en mettre plein les yeux, dans le ciel, avant la course explique Laurent Cahuzat, fondateur de Bleu Ciel Air Show : "on a en charge de faire voler la patrouille de France, des hélicoptères de l'armée de terre et de la marine nationale mais aussi Zapatta, la personne qui vole avec des réacteurs dans le dos. Nous mettons tout cela en scène."

"J'ai suivi la patrouille de France pendant dix mois durant mon service militaire" - Laurent Cahuzat

Si Laurent Cahuzat fait voler des militaires en service pendant ses spectacles aériens, c'est le résultat d'une rencontre, il y vingt ans lors de son service militaire, il était alors professeur de golf : "J'ai suivi la patrouille de France pendant dix mois lors de mon service militaire. Et le paradoxe que j'ai trouvé, ce n'est pas péjoratif, c'est l'amateurisme des l'organisation des meeting aériens avec la qualité des avions qu'il y avait en l'air."

Négocier des zones aériennes 

Aujourd'hui il propose des shows à l'américaine qui permettent à l'armée française de se faire voir du grand public. Mais ça n'enlève pas les contraintes : "ce Grand Prix fait partie des événements internationaux donc il y a une réglementation très particulière, avec un espace aérien qui est bloqué et nous devons négocier des zones aériennes de façon a trouver des circuits d'attente pour que la patrouille de France puisse arriver et ensuite faire évoluer nos avions dans des zones qui nous sont permises."

Bleu Ciel Air Show propose aussi de voir de la voltige et des avions de légende  tout cela sans posséder aucun appareil mais en faisant appel à des pilotes de partout en France.