Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

VIDÉO - Une nouvelle charpente pour le moulin de Mentque-Nortbécourt

-
Par , France Bleu Nord

C'est une jolie balade sur les hauteurs de l’Audomarois, dans le Pas-de-Calais. Le moulin de Mentque-Nortbécourt est en cours de restauration. Et c’est spectaculaire.

Ces jours derniers, la charpente a été levée et posée sur le moulin rénové.
Ces jours derniers, la charpente a été levée et posée sur le moulin rénové. © Radio France - Matthieu Darriet

Mentque-Nortbécourt, France

A Mentque-Nortbécourt, près de Saint-Omer, sur les hauteurs du village, la vue est assez incroyable. On peut apercevoir, au loin, les ferries qui partent de Calais, les grues du port de Dunkerque/Loon-plage, et bien sûr Saint-Omer et d’autres moulins. Ici, il y a tellement de vent que les ouvriers mobilisés sur le chantier de rénovation de ce moulin étaient complètement exténués, en fin de journée, ces derniers mois. 

Ils sont intervenus car le moulin a beaucoup souffert, au point que certains habitants du village disaient qu’il serait plus simple de le détruire. Jusqu’à une époque récente, il appartenait à un privé qui ne s’en sortait plus. En août 2014, un jour de tempête, il avait même perdu ses ailes. 

Le levage de la charpente est une étape importante de la rénovation du moulin. - Radio France
Le levage de la charpente est une étape importante de la rénovation du moulin. © Radio France - Matthieu Darriet

Ce moulin à farine était pourtant là depuis la fin du règne de Louis XIV, puisqu'une plaque porte la mention 1714. Heureusement, il y a eu la mobilisation de riverains, et notamment de Cécile, pour attirer l’attention de la Communauté d’agglomération du Pays de Saint-Omer (qui l'a racheté) : "J'habite le village depuis 22 ans, donc j'ai connu le moulin avec ses ailes, et quand on les a vu démonter en 2014, on a eu un pincement au cœur et on s'est dit qu'il fallait faire quelques chose. Donc là, c'est un aboutissement".

C'est beaucoup d'émotion, parce que c'est important de conserver tout ce patrimoine, pour les jeunes.

Le sauvetage du moulin est en passe de réussir. En février dernier, les tailleurs de pierre se sont installés pour plusieurs mois. Pendant que les charpentiers reconstituaient la toiture, en 3D sur ordinateur, puis, pour de vrai, en chêne. 

Pour recréer cette charpente de 9 tonnes, l'entreprise Battais a été confrontée a des problèmes d'approvisionnement en chêne. - Radio France
Pour recréer cette charpente de 9 tonnes, l'entreprise Battais a été confrontée a des problèmes d'approvisionnement en chêne. © Radio France - Matthieu Darriet

C'est ce que raconte Rudy Exposito, le chef de chantier : "La charpente a été taillée et assemblée entièrement en atelier. Et pour la transporter et la ramener sur place, on a tout démonté pièce par pièce. On a pu se faire plaisir, avec un bel assemblage et une charpente traditionnelle."

Nous avons eu des problèmes d'approvisionnement de bois, surtout avec les sections assez conséquente que nous avions. Les scieurs se sont un peu arrachés les cheveux !

L’entreprise Battais Charpente a beau avoir déjà rénové trois moulins de la région, ces aventures de reconstitution restent exceptionnelles. Et le levage de la charpente, ces derniers jours, avec une grue géante, était un moment aussi stressant qu’exaltant pour ces hommes du bois.

La charpente du moulin a été entièrement reconstituée en atelier, puis démontée et assemblée sur place, avec des méthodes traditionnelles. - Radio France
La charpente du moulin a été entièrement reconstituée en atelier, puis démontée et assemblée sur place, avec des méthodes traditionnelles. © Radio France - Matthieu Darriet

Désormais, les couvreurs vont entrer en action, pour monter une toiture en lames de châtaigner. Puis les ailes, en métal, seront rénovées et remontées. Les meules sont là, mais en mauvais état ; le mécanisme fonctionne. Mais le moulin ne devrait pas tourner pour autant. Car, c’est une opération très dangereuse que seuls de vrais meuniers maîtrisent. Or ils sont très rares. 

Enfin, sur le site, il est prévu d’aménager une table d’orientation et une aire de repos, pour les randonneurs et les cyclistes nombreux qui ont fait de ce lieu un point stratégique. 

Choix de la station

France Bleu