Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

VIDÉO - Visitez le nouveau grand lieu culturel de Deauville, dans l'ancien couvent des Franciscaines

-
Par , France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

Deauville a son grand centre d'art et de culture, qui ouvre aujourd'hui dans l'ancien couvent des Franciscaines. Un projet démesuré qui a pris 10 ans à bâtir, avec musée, médiathèque, salles de spectacle et d'exposition.

Est-ce qu'il n'y a qu'à Deauville qu'on peut voir ça ? Tout le gratin deauvillais s'est pressé ce mercredi à l'inauguration des Franciscaines, le nouveau grand lieu culturel de la station balnéaire de la côte fleurie qui ouvre à partir de jeudi au public. L'ancien couvent de bonnes soeurs a été transformé par l'architecte de renom Alain Moatti en lieu culturel multitâche : médiathèque, musée, salle de spectacle, bar et même "Fab Lab", un atelier d'impression 3D. 

Médiathèque, musée, salle de spectacle

Le tout sur les 6.200 mètres carrés et trois étages, avec une rivière de tubes de cristal suspendus à une verrière, qu'entourent les vieilles pierres et les arches de l'ancien couvent. La chapelle est devenue une salle de conférence et de projection, l'ancienne école, une salle d'expositions. 

Lorsqu'on va au musée, on regarde l'expo, on s'en va. Quand on va à la médiathèque, on prend un bouquin on s'en va. Là, tous les usages culturels sont dans un même lieu          
- Philippe Augier, le maire de Deauville

Un projet à 25 millions d'euros, ça peut paraître démesuré pour une ville de 3.500 habitants ? Mais comme le dit Philippe Augier : "Ce sera un lieu de grande attractivité, et nous sommes une ville touristique qui vit de l'attractivité. C'est un endroit structurant pour notre économie"

Un projet à 25 millions d'euros

C'est chic, c'est beau, et c'est pour tout le monde, assure le maire. Les Franciscaines ouvrent à 10h30 au public ce jeudi. Le bar servira à emporter, les espaces de lecture des journaux, et la médiathèque seront accessibles et gratuits, avec une jauge limitée à 150 personnes, sur réservation pour éviter que trop de monde s'y presse pour l'ouverture. A partir du 19 mai, le musée et les salles d'expositions seront ouvertes au public. La première expo ? Elle porte sur les représentations du paradis dans l'art. Elle sera payante, à 10€ l'entrée.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess