Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

VIDÉO - Spartacus, la révolte des gladiateurs dans les arènes de Nîmes

vendredi 27 avril 2018 à 6:55 Par Ludovic Labastrou, France Bleu Gard Lozère

Spartacus, la révolte des gladiateurs, pour la 9e édition des grands jeux romains avec plus de 500 reconstituteurs venus de toute l'Europe. Passionnés d'histoire antique vous avez rendez-vous dans les arènes de Nîmes à partir de ce samedi et avec une ville 3 jours durant aux couleurs de la romanité.

Un autre Spartacus dans les arènes de Nîmes.
Un autre Spartacus dans les arènes de Nîmes. - Culture espace

Nîmes, France

Spartacus, la révolte des gladiateurs, l'une des plus grandes reconstitutions historiques d'Europe, ce samedi dans les arènes de Nîmes. Deux autres représentations dans le cadre de ces grands jeux romains 2018 sont prévues dimanche et lundi. Plus de 500 reconstituteurs passionnés venant de France et d’Europe vous feront revivre les légendaires "ludi" (jeux) comme auraient pu  les vivre les habitants de Nîmes il y a 2.000 ans, Cour impériale, défilé des légionnaires romains, courses de chevaux, combat de  gladiateurs et grande bataille entre l’armée romaine et les rebelles.
 

Spartacus sur le sable des arènes de Nîmes

La 9e édition des Grands Jeux Romains organisés par Culture Espace met à  l’honneur Spartacus, personnage historique et légendaire de la Rome  antique. Thrace, né libre ayant servi comme auxiliaire dans l’armée  romaine, il fut réduit à l’état de gladiateur esclave après avoir  déserté. Devenu chef des armées des parias révoltés, il mit Rome en  échec pendant 2 ans lors de la troisième guerre servile entre 73 et 71  avant J.-C. Sa révolte contre Rome et l’esclavage a marqué l’histoire antique et contemporaine.
 

Un succès qui se confirme avec toute une ville derrière

32.000 spectateurs en 2017 pour Boudica, la reine celte, qui cette année joue le rôle de la femme de Spartacus. Les grands Jeux Romains sont incontournables à Nîmes. On estime que sur trois jours, ce sont pas moins de 100.000 personnes qui investissent la ville. Une clientèle venue de toute l'Europe et à fort pouvoir d'achat. Un spectacle familial et toute une ville dont beaucoup de ces commerçants, près de 80, qui se mettent aux couleurs romaines. Nîmes Romaine, une réalité passée, une réalité présente. Et Spartacus devrait conforter cette réputation de grand spectacle.

Reportage de Ludovic Labastrou.

Premier grand spectacle pour Gilles dans le rôle-titre

C'est donc Gilles, éducateur spécialisé et dans la vie compagnon de Jeanne la reine Boudica de l'an passé, qui incarne Spartacus. C'est son premier grand spectacle. Il est encore tout surpris d'avoir été choisi pour le rôle-titre. 

Gilles, ex-mannequin et Spartacus à Nîmes.