Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

VIDÉOS - 2.000 spectateurs sur les Champs-Élysées pour voir OSS 117

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Le premier volet d'OSS 117 a été projeté en plein air ce dimanche soir, sur les Champs-Élysées à Paris. Comme chaque premier dimanche du mois, l'avenue était piétonnisée. 2000 spectateurs tirés au sort étaient présents pour voir ce film culte sur un écran de 180 mètres carrés.

Le film OSS 117 a été projeté ce dimanche soir sur les Champs-Élysées à Paris.
Le film OSS 117 a été projeté ce dimanche soir sur les Champs-Élysées à Paris. © Radio France - Maïwenn Bordron

Une séance de cinéma pas comme les autres ce dimanche soir sur les Champs Elysées à Paris.  2000 spectateurs ont pu voir le premier volet d'OSS 117 : Le Caire nid d'espions, tranquillement installés dans des transats sur la plus belle avenue du monde, face à un écran de 180 mètres carrés.  Comme chaque premier dimanche du mois, les Champs-Élysées étaient piétonnisés : Le CNC, le centre national du cinéma en a donc profité pour organiser cette projection en plein air qui, pour la deuxième année consécutive, vient clore la Fête du Cinéma.  Les spectateurs avaient le choix entre trois films, il fallait voter en ligner et c'est OSS 117 qui a été choisi.  Les votants ont ensuite été tirés au sort pour cette projection gratuite. Treize ans après sa sortie, le film de Michel Hazanavicius, dans lequel Jean Dujardin incarne Hubert Bonisseur de La Bath un personnage loufoque et misogyne, est toujours aussi culte.  

Un personnage sans limite et des répliques cultes

Parmi les spectateurs présents sur les Champs-Élysées, seuls quelques uns n'ont jamais vu OSS 117. C'est le cas de Charlène, une Parisienne de 27 ans, qui a fait le déplacement avec deux amis qui, eux, sont fans du film. "J'ai beaucoup d'amis qui me font des répliques toute la journée et j'ai du mal à suivre parce que je n'ai jamais vu le film donc je me dis qu'enfin je vais pouvoir comprendre de quoi ils parlent", sourit-elle.

La plupart des spectateurs sont des fans inconditionnels, comme Cyrielle. Elle va voir OSS 117 pour la quinzième fois, mais elle ne s'en lasse pas. Le film de Michel Hazanavicius joue sur le second degré, avec un personnage qui a toutes les tares inimaginables : un agent secret misogyne, raciste et imbu de lui-même. "Il y a des blagues qui peuvent heurter si on n'a pas de recul. Elles ont pu être considérées comme des remarques beauf ou un peu lourdes mais si on a le recul nécessaire, c'est vraiment très sympa", décrit cette spectatrice qui est venue avec quatre autres amis.

"- Comment est votre blanquette ?                                
- La blanquette est bonne.                                
- On me dit le plus grand bien de vos harengs pommes à l'huile.                                
- Le patron vous en servira un ramequin, vous vous en ferez une idée."                                
Cyrielle et Julien, deux amis parisiens qui jouent une des répliques d'OSS 117

Les spectateurs rejouent les répliques cultes d'OSS 117 sur les Champs-Élysées.

Jean Dujardin, l'acteur principal d'OSS 117, était présent pour la projection du film ce dimanche soir. - Radio France
Jean Dujardin, l'acteur principal d'OSS 117, était présent pour la projection du film ce dimanche soir. © Radio France

OSS 117 a été préféré cette année à deux autres films par les spectateurs : Les demoiselles de Rochefort et L'homme de Rio. L'année dernière, pour la première édition, Les Visiteurs avait été projeté sur les Champs-Élysées.