Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

VIDÉOS - 230 personnes réunies à Pleurtuit pour un "loto-drive" version Covid-19

-
Par , France Bleu Armorique, France Bleu

Le loto s'adapte à la crise sanitaire : ce dimanche, un loto-drive était organisé sur le parking du Super U de Pleurtuit près de Saint-Malo. 230 personnes y ont joué depuis leur voiture pour respecter la distanciation sociale.

Les joueurs de loto remplissent leur carton dans leur voiture avec un feutre velleda et klaxonnent quand ils ont une ligne complète.
Les joueurs de loto remplissent leur carton dans leur voiture avec un feutre velleda et klaxonnent quand ils ont une ligne complète. © Radio France - Maïwenn Bordron

Comment jouer au loto en période de crise sanitaire ? Les salles polyvalentes ou salles des fêtes sont désormais interdites à la location à partir de ce lundi en Ille-et-Vilaine, sauf pour des activités dites d'intérêt général comme les dons du sang.  Alors, il faut faire preuve d'imagination pour continuer à jouer tout en respectant les règles de distanciation sociale. Ce dimanche après-midi, un "loto-drive" était organisé à Pleurtuit près de Saint-Malo. 230 personnes y ont participé depuis leur voiture garées sur le parking couvert du Super U.  Les règles du loto restent les mêmes, il y a juste quelques adaptations.

Passer de la salle polyvalente à la voiture pour jouer au loto

Les organisateurs font le tour des 92 voitures garées sur le parking pour distribuer les cartons de jeu avec un caddy.  "Les gens nous attendent dans la voiture, ils ne font pas comme d'habitude, ils ne font pas la queue. En général, on a trois caisses et à chaque caisse, il y a une queue de vingt mètres. Là, ils peuvent attendre tranquillement au chaud dans leur voiture", explique Brice Goidin, le président de l'association Human Breizh qui organise le "loto-drive".

Il n'est pas possible de jouer avec des pions en voiture, alors les joueurs de loto se sont adaptés. Isabelle par exemple a tout prévu : "J'ai pris un calendrier dur, un velleda qu'on nous avait demandé et un chiffon. J'ai même des petits trombones pour tenir la carte, donc on a vraiment pensé à tout", décrit cette joueuse de 50 ans, qui a fait la route depuis Plouasne, dans les Côtes-d'Armor.

Les cartons de jeu sont disposés sur un calendrier dur afin que les joueurs puissent cocher les nombres au velleda.
Les cartons de jeu sont disposés sur un calendrier dur afin que les joueurs puissent cocher les nombres au velleda. © Radio France - Maïwenn Bordron

Il n'y a pas de buvette non plus, ni de restauration, alors la plupart des joueurs ont fait des provisions. "Nous on est équipées, on a notre thé, on a nos gâteaux on a nos bonbons, on va grignoter. On n'a rien changé, c'est comme d'habitude, sauf que ce sera dans la voiture individuelle, on n'aura pas les copains à côté", sourit Isabelle, originaire de Quévert. 

Ça se passe exactement comme un loto normal sauf qu'ils sont confortablement assis dans leur voiture au lieu d'être sur une chaise dure.      
Brice Goidin, organisateur du loto-drive de Pleurtuit

Comme dans un loto en salle, les nombres sont annoncés au micro comme dans un loto en salle, sauf que les gagnants klaxonnent au lieu de lever la main.  Beaucoup de joueurs sont également munis de drapeaux qu'ils agitent par la fenêtre après avoir klaxonné. Le loto en salle est quand même plus agréable mais la plupart des participants reconnaissent que grâce au loto-drive, ils peuvent jouer à nouveau, après avoir été privés de loto pendant des mois. 

Les nombres sont annoncés au micro comme dans un loto en salle et résonnent dans six enceintes disposées un peu partout sur le parking.
Les nombres sont annoncés au micro comme dans un loto en salle et résonnent dans six enceintes disposées un peu partout sur le parking. © Radio France - Maïwenn Bordron

Les organisateurs avaient prévu une pause après une heure et demie de jeu. "Ça fait du bien de se dégourdir un peu les pattes parce que moi j'étais coincée entre le volant et les pédales, on fait avec. On rigole toujours, on rigole autant qu'en salle", se réjouit Isabelle, qui joue normalement au loto tous les dimanches.

On a quand même notre petit confort en salle, là on a un peu froid avec la fenêtre ouverte.  
Isabelle, joueuse de loto

Isabelle et sa soeur Jeannine ont fait la route depuis Quévert, dans les Côtes-d'Armor.
Isabelle et sa soeur Jeannine ont fait la route depuis Quévert, dans les Côtes-d'Armor. © Radio France - Maïwenn Bordron
Choix de la station

À venir dansDanssecondess