Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs DOSSIER : Un été en Lorraine

VIDÉOS - A la découverte des secrets du Palais du gouverneur de Metz

-
Par , France Bleu Lorraine Nord, France Bleu

Le Palais du Gouverneur militaire de Metz est l'un des lieux les plus mystérieux de la ville. Il n'est ouvert au public que pendant les Journées du Patrimoine. Partez à la découverte de ce lieu hors du temps et de ses secrets.

Le Palais du gouverneur militaire de Metz
Le Palais du gouverneur militaire de Metz © Radio France - Roméo Van Mastrigt

Metz, France

C'est un haut-lieu du commandement militaire dans l'Est de la France. C'est également un bijou d'architecture, caché au fin fond du quartier impérial de Metz en Moselle. Le Palais du Gouverneur militaire de Metz recèle bien des secrets. Il n'est ouvert au public que pendant les Journées du Patrimoine (du 13 au 15 septembre) et peu de mosellans ont déjà parcouru ses couloirs ou ses souterrains. France Bleu Lorraine vous emmène percer les mystères de ce Palais, symbole parfait des différentes évolutions de la ville de Metz. 

Un Palais à peine centenaire 

La construction du Palais remonte à 1902 lorsque la Moselle est allemande, intégrée au 2e Reich. Le Palais est créé pour accueillir le 16e corps d'armée allemande (25 000 soldats) sous le règne de l'empereur Guillaume II. Il faut un palais digne de ce nom pour l'occasion. Avec ses 106 pièces et ses 400 luminaires, le Palais mélange plusieurs styles architecturaux (renaissance française ou allemande, néo-gothique). Le Palais n'est même pas centenaire mais s'intègre parfaitement au paysage du quartier impérial allemand. 

L'histoire du Palais avec Svetlana Schmeltzer, guide-conférencière à Metz

Des secrets très bien gardés

Le Palais du Gouverneur de Metz abrite des pièces d'exception comme cet ours empaillé de deux mètres de haut, dans un des couloirs du château. Le chef du régiment d'infanterie de Metz rencontre les armées russes en 1898. Un voyage dont il revient avec un ours empaillé qui atterrit dans le Palais après sa construction. Il est connu pour porter bonheur lorsqu'on caresse son pelage. 

L'édifice abrite également les baignoires de l'empereur Guillaume II et de l'impératrice Augusta-Victoria de Prusse. De même, le Palais n'abrite aucune fenêtre mais seulement des vitraux. Ils sont marqués par le symbole du Graoully de Metz. 

Les secrets insolites du Palais, avec le Gouverneur de Metz, le général Lilo

Plus de 32 hectares de jardin à tailler

Les jardins du Palais ne sont pas en reste. Il y a plus de 32 hectares de verdure et d'arbustes à tailler, tondre et ciseler. Les jardins du Palais sont souvent le lieu de réceptions militaires ou diplomatiques. Au fond du domaine, un arbre commémoratif est planté. Il s'agit d'un chêne rouge d'Amérique, en l'honneur de l'amitié franco-américaine. Plus loin, un ginkgo biloba trône, royal, près de la fontaine. C'est la plus vieille espèce d'arbre au monde, elle serait apparue il y a 270 millions d'années, bien avant les dinosaures. 

A la découvertes des jardins du Gouverneur avec Sofian, le paysagiste du Palais

Dans les tréfonds de la Tour d'Enfer

Il existe une tour souterraine, enterrée quelques mètres sous le Palais. Il s'agit de la Tour d'Enfer, construite vers 1515. L'exploration archéologique y est dangereuse et seuls les plus courageux ont exploré en canoë la rivière souterraine qui coule sous ses fondations. Elle abrite les ruines des anciennes fortifications de  Metz ou certains stigmates du passage de l'armée allemande lors de la seconde guerre mondiale. Lors des Journées du Patrimoine, la visite de la Tour d'Enfer est attendue par tous les messins. 

Plongée dans les tréfonds des souterrains du Palais, avec le lieutenant-colonel Patrick Simo

Un haut-lieu du commandement militaire

Avant d'être un lieu touristique, le Palais est la résidence du Gouverneur militaire de Metz, le général Lilo, et un haut-lieu de l'Armée. C'est un hôtel de commandement d'où sont gérés les régiments de l'Est de la France. C'est à partir d'ici que l'opération Sentinelle est manœuvrée par le Gouverneur. Il est le commandant de la zone Terre (31 régiments de l'Armée de Terre) et des soldats postés en Allemagne (1500 soldats). Le Palais est avant tout symbolique. Il exprime la puissance de l'Armée et de la République Française. 

Le Palais, un haut-lieu du commandement militaire, avec le général Lilo, Gouverneur de Metz.

Choix de la station

France Bleu