Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

VIDÉOS - Le 50e album de Johnny Hallyday disponible ce vendredi

vendredi 13 novembre 2015 à 11:01 Par Julie Guesdon, France Bleu

A 72 ans, Johnny Hallyday sort ce vendredi son 50e album. Loin de la "variétoche", l'Idole des jeunes aborde ici des thèmes graves, comme les attentats de janvier, les migrants ou les violences policières aux États-Unis.

Johnny Hallyday
Johnny Hallyday © Maxppp

"Dans le monde, il s'est passé des choses graves, des choses dont j'avais envie de parler", a expliqué Johnny Hallyday en présentant son 50e album studio, "De l'amour", disponible depuis ce vendredi. Il l'avait annoncé par surprise début octobre

En abordant dans son nouvel album des thèmes comme les attentats parisiens de janvier 2015, la situation des migrants ou les violences policières contre les Noirs aux États-Unis, Johnny Hallyday signe un album plus engagé que d'habitude.

De l'amour

 Attentats de janvier : dans "Un dimanche de janvier", Johnny Hallyday célèbre la mémoire des "héros d'encre et de papier" de Charlie Hebdo, victimes de la tuerie du 7 janvier et raconte la marche du 11 janvier, sur un texte signé Jeanne Cherhal. 

Nous allions marcher en silence
Au milieu de la foule immense

Johnny a rappelé vendredi son admiration pour Wolinski même s'il "ne le connaissai(t) pas très bien". "C'est quelqu'un qui a toujours été très gentil à mon égard, j'aimais beaucoup cet homme-là", a-t-il dit. Yodelice, compositeur de la musique, souligne pour sa part que "ce n'est pas une chanson sur la tuerie de Charlie Hebdo, mais sur ce qui a suivi, un grand élan de solidarité (...). Ce texte pose une question : finalement, qu'en reste-t-il ?" 

Les migrants : dans "Valise ou cercueil", Johnny Hallyday évoque l'errance des réfugiés dans un morceau écrit par Pierre Jouishomme. 

Ils s'assoient sur leur orgueil
En tout dernier choix, c'est valise ou cercueil

Pas de message politique mais la volonté de dresser un constat : "Je ne crois pas que ce soit formidable d'être parqué dans des endroits comme ils sont parqués", a souligné devant la presse Johnny Hallyday, tout en ajoutant: "Mais la solution, je ne la connais pas..." 

Les violences policières aux Etats-Unis : Johnny Hallyday, qui vit à Los Angeles, dit avoir toujours été "choqué" par les violences policières contre les Noirs dans ce pays. "Dans la peau de Mike Brown", chanson écrite par Pierre-Dominique Burgaud, est un hommage à Michael Brown, un jeune Noir non armé dont la mort sous les balles d'un policier blanc avait ravivé les tensions raciales aux Etats-Unis à l'été 2014. Johnny évoque le "retour des temps maudits" dans ce titre.