Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

VIDEOS - Les Nancéiens en liesse dans la fan zone du Palais des sports de Gentilly

mercredi 11 juillet 2018 à 2:10 Par Marie Roussel, France Bleu Sud Lorraine

"On est en finale !" Voilà ce qu'ont scandé les centaines de supporters de foot Nancéiens à la sortie du Palais des Sports de Gentilly, reconvertie en fan zone ce mardi soir. Tous sont venus voir les demies France-Belgique sur écran géant. Un match à sensations, décuplée à l'intérieur de la salle.

Des centaines de supporters sont venus assister au match France-Belgique dans la fan zone de Nancy.
Des centaines de supporters sont venus assister au match France-Belgique dans la fan zone de Nancy. © Radio France - Marie Roussel

Nancy, France

Concerts de klaxons, cris de joie et cornes de brume : la qualification des Bleus en finale de la coupe du monde de foot a fait du bruit dans les rues de Nancy ce mardi soir, notamment au Palais des Sports de Gentilly : 

C'est dans ce bâtiment que la Ville de Nancy a finalement choisi d'organiser en urgence sa fan zone. Sa capacité pouvait atteindre les 6000 supporters. La salle n'était pas remplie mais ils étaient nombreux à venir voir le match sur grand écran : 

Le palais des Sports de Gentilly pouvait accueillir jusqu'à 6000 supporters. - Radio France
Le palais des Sports de Gentilly pouvait accueillir jusqu'à 6000 supporters. © Radio France - Marie Roussel

Jusqu'à la première mi-temps, les visages sont crispés. "C'est stressant", confirme Aline, perruque tricolore sur la tête. "C'est étouffant même", renchérit Emilie. Franchement, on a hâte qu'ils marquent  parce qu'on a eu beaucoup d'occasions, malheureusement, ce n'est pas allé au fond".

Aline, un peu stressée avant la première mi-temps. - Radio France
Aline, un peu stressée avant la première mi-temps. © Radio France - Marie Roussel

Puis vient le but, libérateur, de Samuel Umtiti qui lâche un peu la pression. Mais l'ambiance reste tendue jusqu'aux arrêts de jeu. "Il faut juste que l'on tienne les six dernière minutes", exhorte ce supporter. Puis le coup de sifflet final délivre le Palais des Sports de Gentilly : 

"C'est le deuxième plus beau jour de ma vie", s'émeut un autre supporter. "Le premier c'était en 1998, j'avais dix ans et aujourd'hui, j'en ai trente. C'est magnifique !" Laura, la trentaine, va fêter la victoire en ville. "On se retrouve en finale, c'est le bonheur. Merci les Bleus, vous êtes des Dieux !"