Culture – Loisirs

Vierzon : le spectacle du National Palace renouvelé

Par Adèle Bossard, France Bleu Berry dimanche 18 septembre 2016 à 8:45

Le nouveau spectacle du National Palace, à Vierzon, intitulé "Passions"
Le nouveau spectacle du National Palace, à Vierzon, intitulé "Passions" © Radio France - Adèle Bossard

Après deux ans de préparation, de choix des costumes, de la musique et des lumières, le National Palace de Vierzon présente sa nouvelle revue à partir du 17 septembre. Un spectacle de "cabaret-cirque" intitulé Passions.

Le grand chapiteau aux murs recouverts de velours, situé près de la gare de Vierzon, n'a pas bougé. Mais dans le spectacle, tout change. Tous les deux ans, le National Palace renouvelle sa revue. Véronique Tartreau, la chorégraphe, définit le spectacle comme un mélange de music-hall, de cabaret et de cirque.

Le spectacle mêle music-hall, cabaret, cirque... - Radio France
Le spectacle mêle music-hall, cabaret, cirque... © Radio France - Adèle Bossard

Sur scène, seize artistes assurent à eux seuls 1h45 de show. Alors chacun est un peu touche-à-tout. "Je suis acrobate, équilibriste sur les mains et je me suis entraînée aux sangles aériennes cette année, liste Yolande Ringenbach. Et désormais, je danse aussi. Ce n'était pas trop mon truc au départ mais maintenant je danse le French Cancan comme les autres !"

Les numéros d'équilibristes des artistes du National Palace. - Radio France
Les numéros d'équilibristes des artistes du National Palace. © Radio France - Adèle Bossard

A côté d'elle, sur scène, on retrouve son frère, Eddie. Toute la famille Ringenbach se consacre au cirque et au cabaret depuis plus d'un siècle. Et même le tigre de Sibérie, Tchad, auquel Eddie est très attaché : "C'est un tigre qui appartenait à ma maman, on l'a élevé, on l'a éduqué, maintenant il évolue sur scène, en laisse. Il fait des jeux d'illusion. C'est un peu notre mascotte".

Et parmi les autres nouveautés du spectacle "Passions", il y a aussi un exercice de jonglage dans une pyramide de verre, du trapèze sur un grand lustre ou encore le numéro d'un mystérieux homme laser, présenté comme encore unique en France.