Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Vitry-sur-Seine : les riverains d'un festival de musique électro se plaignent des nuisances sonores

samedi 13 octobre 2018 à 20:53 Par Najat Essadouki, France Bleu Paris

Le Kilowatt accueille deux jours de musique électro, ce vendredi et samedi, à Vitry-sur-Seine. Des riverains se plaignent "d'un événement beaucoup trop bruyant".

Une des scènes du festival Entente Nocturne
Une des scènes du festival Entente Nocturne © Radio France

Vitry-sur-Seine, France

"On a pas dormi de la nuit". Joëlle habite à deux kilomètres du festival mais elle n'a pas réussi à fermer l’œil à cause des nuisances sonores provoquées par le festival "Entente Nocturne". Ce festival est organisé au Kilowatt un lieu culturel qui accueille des concerts dans une ancienne centrale EDF.  C'est donc là, en plein milieu de la zone industrielle des Ardoines à Vitry-sur-Seine, aucune habitations à proximité, où se déroule, ce vendredi et ce samedi soir, un festival de musiques électroniques. 3 000 personnes attendues de 18h à 7h.  

La musique a résonné jusqu’à Créteil

Des habitants de Vitry-sur-Seine, Créteil ou encore Maisons-Alfort se sont plaints "de la musique bien trop forte". Certains ont même appelé la police, d'autres se sont rendus sur place pour demander de baisser la musique. Ce festival en plein air accueille 16 collectifs qui se produisent sur quatre scènes. 

Les organisateurs qui gèrent ce lieu culturel depuis près d'un an reconnaissent les nuisances sonores même s'ils estiment respecter la législation en vigueur. _"_Un festival engendre toujours des nuisances et du bruit mais on contrôle en passant de scène en scène durant la soirée avec un sonomètre pour engendrer le moins de nuisances possibles", explique Aurélien Rozo, l'un des organisateurs. "Mais cela soulève une question plus générale, comment on peut encore faire la fête en Ile-De-France sans gêner personne?  Il faut que des événements culturels comme celui là perdure pour la vitalité de Paris et de sa région."