Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Volker Schlöndorff invité du festival "Un réalisateur dans la ville" à Nîmes

-
Par , France Bleu Gard Lozère

C'est Volker Schlöndorff qui présente cette année cinq de ses films au festival "Un réalisateur dans la ville" qui démarre ce samedi aux jardins de la Fontaine à Nîmes. Parmi eux, "Le Tambour", palme d'or à Cannes en 1979, ex-aequo avec "Apocalypse Now" de Francis Ford Coppola.

Jean-Claude Carrière, Volker Schlöndorff et Sophie Rigon
Jean-Claude Carrière, Volker Schlöndorff et Sophie Rigon © Radio France - Sylvie Duchesne

Nîmes, France

"Le seul souvenir que j'ai du Gard, c'est le Pont. J'y étais venu adolescent, je dois encore en avoir une photo." C'est plutôt la Bretagne qui parle à Volker Schlöndorff. Il y a fait ses études dans les années 50 quand ses parents sont venus s'y installer. Paris ensuite et le lycée Henry IV où il obtient le premier prix de philo du concours général. C'est en France qu'il commence sa carrière dans le cinéma aux côtés de réalisateurs comme Louis Malle, Alain Resnais ou Jean-Pierre Melville. Retour en Allemagne où il réalise en 1966, son premier long métrage, "Les désarrois de l'élève Törless", tiré du roman de Robert Musil. 

Le film sera projeté le 31 juillet à Nîmes dans le cadre du festival "Un réalisateur dans la ville". Projection en plein air sur écran géant devant 2.000 spectateurs. "C'est une invitation qui ne se refuse pas, confie le réalisateur. On sait que c'est relax, ce n'est pas comme à Cannes où avec chaque film, on joue la suite de sa carrière" 

Volker Schlöndorff ravi de revoir ses films sans le stress d'un grand festival

CInq films qui retracent plus de 50 ans de carrière

Pour "Un réalisateur dans la ville", Volker Schlöndorff a choisi de présenter cinq de ses films, dont le premier et le dernier, pour résumer 55 ans de carrière. Parmi eux notamment, "Le Tambour", tiré du roman de Günter Grass, palme d'or à Cannes en 1979, ex-aequo avec "Apocalypse Now". Un film écrit avec Jean-Claude Carrière, écrivain, scénariste et metteur en scène. 

"Ce qui est intéressant, c'est de voir les films longtemps après dans d'autres conditions. C'est une expérience que tout le monde devrait faire. Je suis très impatient de revoir "Le Tambour", pour la 10e fois." Jean-Claude Carrière

Jean-Claude Carrière

"On n'est pas à Cannes"

Le festival "Un réalisateur dans la ville" a été créé par la restauratrice nimoise Sophie Rigon et la comédienne Carole Bouquet. Un festival qu'elle veut populaire. "Ça ne sera jamais Cannes, parce que moi, je veux des trucs gratuits. Ici, c'est populaire, simple, gentil, avec beaucoup d'amour"

"Un réalisateur dans la ville " du samedi 27 au mardi 30 juillet à 21h aux jardins de la Fontaine. L'entrée est libre. Au programme : Diplomatie, Le Tambour, Un amour de Swann, Homo Faber et Les désarrois de l'élève Törless. Volker Schlöndorff proposera également une leçon de cinéma lundi à 15h au cinéma CGR. 

Choix de la station

France Bleu