Culture – Loisirs

"A vos marques, prêts, CHANTEZ!": à Strasbourg, 700 choristes amateurs interprètent le "Messie" de Haendel

Par Corinne Fugler, France Bleu Alsace et France Bleu Elsass samedi 28 janvier 2017 à 21:28

Un choriste sur trois était tout à fait débutant
Un choriste sur trois était tout à fait débutant © Radio France - Corinne Fugler

C'est une initiative inédite en France: 700 chanteurs amateurs, accompagnés de 25 instrumentistes, quatre solistes et de 40 chanteurs confirmés, ont interprété ce samedi à Strasbourg le "Messie" de Haendel. Objectif: transmettre le virus du chant choral à de nouveaux adeptes.

Les choristes amateurs, enfants et adultes, ont préparé durant plusieurs semaines ce concert unique, donné ce samedi 28 janvier 2017 au Palais de la Musique et des Congrès de Strasbourg. Recrutés au Conservatoire, dans des écoles de musique, dans des ateliers du périscolaire ou au sein de chorales amateurs, ces choristes ont travaillé sous la houlette du directeur artistique de l'ensemble "Les petits chanteurs de Strasbourg-Maîtrise de l'Opéra national du Rhin", Luciano BIBILONI.

Une quarantaine de chanteurs expérimentés, les petits Chanteurs de Strasbourg, les accompagnait pour ce concert participatif, ainsi que quatre solistes confirmés, pour cette représentation donnée devant un public volontairement restreint. Ce projet, baptisé "A vos marques, prêts, CHANTEZ!", avait le soutien de la Ville de Strasbourg, qui, avec l'Opéra du Rhin, veut susciter et encourager la pratique du chant choral, grâce à des pratiques pédagogiques d'avant-garde.

Quelques échauffements avant de démarrer le concert - Radio France
Quelques échauffements avant de démarrer le concert © Radio France - Corinne Fugler

Débutants bienvenus

Un choriste sur trois n'avait jamais chanté en public. Luciano Bibiloni avait choisi volontairement une œuvre majeure et très populaire du répertoire classique, le "Messie" de Georg Friedrich Haendel, composée à Londres en 1741. L'opération pourrait être renouvelée lors de la prochaine année scolaire, avec, peut-être, l'opéra de Bizet, "Carmen".

Le spectacle donné ce samedi au PMC sera certainement montré à nouveau aux beaux jours, en plein air, sans doute au Jardin des deux rives, pour ne pas frustrer les participants, déçus de ne donner qu'une seule représentation. En attendant, l'unique représentation est visible sur la page Facebook de la Ville de Strasbourg