Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Vosges : des incertitudes sur la réouverture du parc d'attraction de Fraispertuis-City cet été

Le propriétaire du parc d'attraction Fraispertuis-City à Jeanménil (Vosges) envisage une réouverture début juillet. Mais rien n'est encore sûr. En cause : les contraintes liées au pass sanitaire.

Le parc Fraispertuis doit accueillir 3 000 visiteurs par jours pour être rentable
Le parc Fraispertuis doit accueillir 3 000 visiteurs par jours pour être rentable © Maxppp - Alexandre Marchi

Le parc d’attraction Fraispertuis-City à Jeanménil, dans les Vosges, va-t-il pouvoir rouvrir ses portes et dans quelles conditions ? Le propriétaire du parc, Patrice Fleurent, invité de France Bleu Lorraine ce mercredi émet beaucoup de réserves

"Sur le papier, on pourrait ouvrir le 30 juin mais sur le terrain, c'est impossible", explique-t-il. "Le pass sanitaire est un vrai blocage." Explications de Patrice Fleurent : "Le pass va être exigible pour une clientèle qui est loin d'être vaccinée puisque notre clientèle est composée de beaucoup d'adolescents et de trentenaires, pas encore éligibles à la vaccination. Ça va générer beaucoup de monde à l'entrée du parc et en dessous de 1 000 personnes, il n'y a aucune rentabilité. Le seuil pour nous est au minimum de 3 000 entrées". 

Réouverture envisagée début juillet

Des interrogations aussi pour le patron du parc familial sur ses "jeunes saisonniers", ils sont 450 en général. "Je ne peux pas leur imposer un test PCR toutes les 48 heures pour qu'ils puissent travailler dans le parc". Conclusion ? En l'état actuel des choses, Patrice Fleurent n'envisage de réouverture que le 3 juillet. Et encore...

"Il ne faut pas qu'on soit assimilé à des "grands événements". Nous on a de l'espace, les gens sont éparpillés. Il faut que les instances modifient ce protocole. On ne peut pas ouvrir avec ce pass sanitaire, ça c'est clair !"

Le parc vosgien, qui compte 35 attractions, accueille 280 000 visiteurs sur une saison en moyenne. L'été dernier, il n'a enregistré que 130 000 entrées, en ouvrant en juillet.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess