Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Vosges : le village de Xaronval fête les mariés comme en 1900

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

Depuis 1981, le village de Xaronval dans les Vosges remonte le temps chaque été, direction l'an 1900. Cette année, il a même célébré des mariages comme à l'époque, comme ce dimanche 18 août.

La mariée ici au bras de son père.
La mariée ici au bras de son père. © Radio France - Arthur Blanc

Xaronval, France

Tous les dimanches de tous les étés depuis 38 ans, les habitants de Xaronval savent quoi faire. Toute la commune vit à l'heure de l'an 1900 pour faire redécouvrir aux visiteurs les coutumes de l'époque. Et ce dimanche, place aux mariages d'antan avec un jeune couple dans le rôle titre.

Négocier la dot

La grande cérémonie commence par la négociation de la dot entre les deux familles. Marie-Luce, alias Lucienne, est dans la peau de la mère du marié. Elle prend sa fonction très à cœur. "On essaye de gérer les biens de la famille et du coup on essaye de récupérer une dot chez des gens qui ne veulent rien donner", ironise-t-elle. Finalement, les parents des deux côtés se mettront d'accord sur une poule.

On mariait les terrains avant de marier les jeunes

Une pratique courante à l'époque selon Daniel Perrard, ancien président de l'association des amis du Valamont, qui organise l'événement. Aujourd'hui, il fait toujours partie des 200 à 250 bénévoles qui œuvrent pour animer les étés de Xaronval. "En 1900, on mariait déjà les terrains avant de marier les jeunes. On essayait de marier sa fille à côté de celui qui avait une grande vigne pour récupérer du terrain. C'étaient des mariages arrangés, pas des mariages d'amour."

La signature des contrats de mariage. - Radio France
La signature des contrats de mariage. © Radio France - Arthur Blanc

Une fois les deux familles d'accord sur la dot, un cortège se forme en musique, direction monsieur le maire. Les échanges de consentements se font sous les applaudissement et sont arrosés par un peu de vin, distribué aux mariés. "C'est une tradition que l'on a retrouvé dans des livres", confie Cédric Ménétrier, écharpe tricolore autour du cou pour son unique journée de mandat. "On boit une gorgée, c'est très symbolique, avec de la brioche. C'est quelque chose que l'on ne fait plus", poursuit-il.

Du côté des jeunes mariés, c'est la joie. A 22 ans, Quentin a participé à cette fausse cérémonie avec sa vraie copine. Ce qui pourrait leur donner quelques idées. "Le mariage est quelque chose de cher et on peut officialiser notre union sans payer une blinde en attendant d'avoir une situation pour le faire en vrai." A Xaronval, ces cérémonies ont été également organisées cette année, mais au début du mois de juillet. Il n'y en aura plus jusqu'à la clôture de l'événement, lors de la grande brocante à la fin du mois de septembre.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu