Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Vrilles et loopings au programme sur l'aérodrome de Châteauroux-Villers

mardi 28 août 2018 à 18:10 Par Jonathan Landais, France Bleu Berry

Quarante-trois pilotes de tout le pays participent jusqu'à jeudi aux championnats de France de voltige aérienne sur l'aérodrome de Châteauroux-Villers, dans l'Indre.

Quinze machines sont utilisées par les compétiteurs.
Quinze machines sont utilisées par les compétiteurs. © Radio France - Jonathan Landais

Châteauroux, France

L'aérodrome de Châteauroux-Villers, à Saint-Maur dans l'Indre, accueille jusqu'à jeudi une quarantaine de pilotes venus de la France entière pour les Championnats de France de voltige aérienne. La compétition est organisée par la Fédération Française d'Aéronautique. Les vols reprennent ce mercredi matin à 9h30, les prix seront remis jeudi à 18h30.

Un cube matérialisé au sol

Les avions biplaces, montent et descendent. La règle est de garder une distance minimum de 300 m entre l'avion et le sol. Les figures s'effectuent dans un cube d'1 km3 matérialisé au sol. Justine, 26 ans évolue dans la catégorie espoirs, elle nous décrit sa figure préférée : la vrille. "On coupe les gaz, on lève un peu le nez de l'avion, on attend qu'il décroche et après on tourne en spirale".

Justine, 26 ans, originaire de la région Normandie. - Radio France
Justine, 26 ans, originaire de la région Normandie. © Radio France - Jonathan Landais

"On coupe les gaz et on laisse l'avion décrocher"

Sur la quarantaine de compétiteurs, un quart sont des femmes. Dans la vie, Justine est sage-femme. La voltige, c'est sa passion. Elle vient de la région Normandie. "Quand j'étais petite ça me faisait rêver, c'est la concrétisation d'un rêve".

Une piste en herbe au milieu des champs

Cela fait maintenant plusieurs années que la compétition se tient sur l'aérodrome de Châteauroux-Villers, le site est central : personne autour pour se plaindre du bruit, la piste est située au milieu des champs. "C'est une piste en herbe, qui ressemble à un champ, bien tondu, bien droit", explique Emmanuel Foulon, directeur de la compétition."Comme les pilotes viennent de la France entière, c'est un terrain qui est central et puis on est très bien accueillis par l'aérodrome local".

Une piste en herbe, au milieu des champs. - Radio France
Une piste en herbe, au milieu des champs. © Radio France - Jonathan Landais

"C'est comme du patinage artistique, avec des acrobaties très codées"

Seul petit bémol cette année : la météo, pas vraiment au rendez-vous entre nuages (lundi) et orages (mardi soir), certains épreuves ont dû être annulées. La compétition servait un peu de répétition générale cette année. L'été prochain, en août 2019, l'aéroport de Châteauroux-Déols accueillera cette fois les championnats du monde de voltige aérienne, comme cela avait déjà été le cas en 2015.