Culture – Loisirs

Week-end de clôture pour le jardin éphémère de la place Stanislas à Nancy

Par Esteban Pinel, France Bleu Sud Lorraine samedi 5 novembre 2016 à 12:35

Le Duc de Lorraine au milieu des plantes, c'est bientôt fini pour cette année.
Le Duc de Lorraine au milieu des plantes, c'est bientôt fini pour cette année. © Radio France - Esteban Pinel

Le jardin éphémère installé place Stanislas, à Nancy, ferme ses portes ce dimanche après cinq semaines de succès. Selon le mairie, on aurait dépassé le demi-million de visiteurs.

Clap de fin dimanche pour le jardin éphémère de la place Stanislas à Nancy. Après cinq semaines à verdir les pavés blancs de la place, c'est déjà le dernier week-end de cette édition qui mettait à l'honneur les 250 ans du rattachement de la Lorraine à la France.

Des transats sous une arche florale au pied des palais. ce 13e jardin éphémère placé sous le signe de la "sérennité". - Radio France
Des transats sous une arche florale au pied des palais. ce 13e jardin éphémère placé sous le signe de la "sérennité". © Radio France - Esteban Pinel

Ce 13e jardin éphémère a été très apprécié par les visiteurs. "C'est encore mieux que les années précédentes", a t-on beaucoup entendu dans les allées. Cette année, des bancs avaient été installés afin de pouvoir se détendre au milieu du jardin. "Une bonne idée ces bancs, souffle Andrée, venue spécialement des Vosges avec son mari. Lequel poursuit : "le jardin est encore plus spectaculaire qu'avant. Il accroche l'œil. C'est magnifique."

Gérard et Andrée sont venus des Vosges pour admirer le jardin. Comblés, comme la plupart des 600 000 visiteurs. - Radio France
Gérard et Andrée sont venus des Vosges pour admirer le jardin. Comblés, comme la plupart des 600 000 visiteurs. © Radio France - Esteban Pinel

Quelque 600 000 visiteurs ont visité le jardin, selon les estimations de la mairie. Mairie depuis laquelle certains d'entre eux ont pu observer le jardin de plus haut, depuis les balcons. Vu du ciel, sa forme reprendre rappelle la France, clin d'œil au rattachement de la région, en 1766.

Environ 70 agents municipaux, principalement des jardiniers, ont été mobilisés pour entretenir les lieux pendant un peu plus d'un mois.

Le jardin ferme ce dimanche 6 novembre. Rendez-vous en octobre prochain pour la 14e édition.