Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture - Loisirs
Dossier : Festival du Film de Sarlat 2019

Au festival du film de Sarlat, Julie Gayet réclame plus de moyens pour lutter contre les féminicides

-
Par , France Bleu Périgord, France Bleu

Invitée en direct sur le plateau de France Bleu Périgord à l'occasion du 28e festival du film de Sarlat, Julie Gayet a évoqué son combat contre les violences conjugales. L'actrice et réalisatrice réclame plus de moyens pour lutter contre les féminicides en France.

Julie Gayet, venue participer au 28e Festival du film de Sarlat avec les casquettes de co-réalisatrice et de productrice
Julie Gayet, venue participer au 28e Festival du film de Sarlat avec les casquettes de co-réalisatrice et de productrice © Radio France - Frédéric Fleurot

Sarlat-la-Canéda, France

"Personne n'est plus arrogant envers les femmes, plus agressif ou méprisant qu'un homme inquiet pour sa virilité". Invitée hier soir de l'émission réalisée en direct du cinéma le Rex à l'occasion de la soirée d'ouverture du 28e Festival du film de Sarlat, Julie Gayet a fait sienne la citation de Simone de Beauvoir au moment d'évoquer son combat contre les violences conjugales. "Ce qui est fort, et ce qui est fou, c'est que la société évolue, et là-dessus régresse" a déclaré l'actrice, réalisatrice et productrice.

131 féminicides commis en France à la date du 11 novembre

Julie Gayet réagissait après un nouveau drame survenu en Loire Atlantique le 11 novembre. Une femme de 43 ans étranglée par le compagnon qu'elle venait de quitter. "C'est très bien un Grenelle, pour pointer du doigt ce qui fonctionne et qui ne fonctionne pas mais pour lutter contre les féminicides, il faut des moyens humains et financiers", a insisté celle qui, le 6 juin dernier à Paris, a participé avec Muriel Robin à un rassemblement contre les violences conjugales.

Avec 150 autres personnalités parmi lesquelles Muriel Robin, Camille Cottin, Isabelle Carré, ou encore Virginie Effira, Julie Gayet appelle à marcher contre les féminicides, les violences sexistes et sexuelles le 23 novembre prochain à Paris.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu