Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Jean Michel Delambre, grand gagnant du prix de l'humour vache 2018 à Saint-Just Le Martel en Haute-Vienne

samedi 6 octobre 2018 à 13:34 Par Delphine-Marion Boulle, France Bleu Limousin

Jean Michel Delambre a remporté ce matin le prix de l'humour vache au Salon International du dessin de presse et d'humour de Saint-Just Le Martel (Haute-Vienne) Dessinateur au Canard Enchaîné depuis 35 ans, Delambre a été couronné pour l'ensemble de son oeuvre destinée aux adultes comme aux enfants.

Gérard Vandenbroucke et Jean-Michel Delambre, qui a remporté ce samedi matin le grand prix de l'humour vache au salon international du dessin de presse et d'humour de Saint-Just-Le-Martel
Gérard Vandenbroucke et Jean-Michel Delambre, qui a remporté ce samedi matin le grand prix de l'humour vache au salon international du dessin de presse et d'humour de Saint-Just-Le-Martel © Radio France - Delphine-Marion Boulle

Saint-Just-le-Martel, France

Alors que le Salon International du dessin de presse et d'humour s'achève ce dimanche soir à Saint-Just Le Martel (Haute-Vienne),  le prix de l'humour vache a été décerné ce matin à Jean-Michel Delambre qui caricature la politique depuis plus de 35 ans dans les colonnes du Canard Enchainé, un dessinateur aux talents multiples puisqu'il dessine aussi pour les plus jeunes, quand il ne sculpte pas ou n'écrit pas des nouvelles. 

De l'humour tendre à l'humour vache

Le dessinateur originaire de la côte d'opale, dans le nord de la France, a été couronné pour l'ensemble de sa carrière et de son oeuvre. " Ca me fait énormément plaisir. Il y a 13 ans on m'avait donné le prix de l'humour tendre, ce qui veut dire que je me suis quand même un peu tanné le cuir, mais au pays des vaches c'est un petit peu normal" plaisante le dessinateur avant d'ajouter, dédier ce prix à ses amis qu'il a perdu récemment.  

Le dessinateur est un habitué du salon, auquel il avait promis de revenir. Après un prix de l'humour tendre, venu couronné notamment ses œuvres à destination de la jeunesse, ce sont aujourd'hui les dessins plus politiques, plus engagés qui ont poussé le Salon International du dessin de presse et d'humour à le couronner de nouveau. 

"Ca me donne plus que jamais l'envie de me battre pour la liberté d'expression" expliqueJean Michel Delambre qui ne se fixe qu'une limite_" Il faut toujours rire des bourreaux, jamais des victimes.",et un objectif, faire des dessins qui poussent à la reflexion. "Je peux dessiner le pape en train de faire un attouchement sur quelqu'un. Ca fera rire  mais ca ne fera pas avancer le débat"_

"Un journaliste - dessinateur de presse" Gérard Vandenbroucke

Des dessins subtils, et drôles, c'est ce qui touche Gérard Vandenbroucke. Pour le président du Salon International du dessin de presse et d'humour, le prix vient souligner le style de Delambre " Il a un dessin fouillé, avec beaucoup  de graphisme, plus marqué. La légende est parfois assez longue. On reconnaît évidemment un dessin de Delambre dans le Canard Enchainé." explique Gérard Vandenbroucke, pour qui tous les dessins de Jean Michel Delambre, sans exception, sont des dessins qui portent, qui amènent à réfléchir"il est tout à fait dans la lignée des journalistes-dessinateurs de presse".  Un artiste à la palette extrêmement large puisqu'il rédige des contes pour enfants, dessine pour le jeune public quand il n'écrit pas des nouvelles: "Il a cette univers de l'enfant, du rêve et puis un univers plus politique où il peut se déchaîner, au Canard Enchainé" précisé Gérard Vandenbroucke. 

Comme le veut la tradition une vache lui a été offerte en récompense, avec cette année une petite entorse à la règle. Il s'agit d'une vache limousine, gonflable, une décision qui fait suite à La fuite de Glycine, l'an dernier, une fuite qui avait fait beaucoup rires dans les rues de Saint-just-le-martel. 

 Le salon international du dessin de presse et d'humour s'achève ce dimanche soir à Saint-Just Le Martel (Haute-Vienne)