Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Yonne : l'entrée des cathédrales bientôt payante ?

lundi 20 novembre 2017 à 15:02 Par Lisa Guyenne et Louis-Valentin Lopez, France Bleu Auxerre

Vers un accès payant aux cathédrales ? C'est l'idée de Stéphane Bern, missionné par Emmanuel Macron pour la sauvegarde du patrimoine. L'Yonne est directement concernée puisqu'elle compte trois cathédrales, à Sens, Pontigny et Auxerre. Forcément, le concept fait grincer des dents.

La cathédrale de Sens
La cathédrale de Sens © Radio France - Lisa Guyenne

Yonne, France

Sur le parvis de la cathédrale Saint-Etienne, les Auxerrois s'indignent à l'évocation de ce sujet. "Déjà que les gens ne vont plus trop dans les cathédrales ! Si ça devient payant, il y aura encore moins de monde", analyse une dame. "Il y a des quêtes à disposition... Si les gens veulent donner, ils peuvent déjà le faire de leur plein gré", renchérit une passante.

"Il y a plein de choses à refaire dans la cathédrale"

Pourtant, la nécessité de trouver des fonds pour entretenir le patrimoine est réelle. Geneviève tient une boutique dans la cathédrale auxerroise, et elle assiste de jour en jour à la dégradation du monument. "Là, c'est typique. On est en train de refaire la toiture, et il y a plein d'autres choses à refaire. Elles ont 1000 ans, nos cathédrales !"

Aujourd'hui, l'accès à la cathédrale est gratuit, ou presque. "On fait juste payer la visite de la crypte où il y a des peintures murales du XIème, XIIème siècle." C'est aussi une éventualité : rendre payantes uniquement certaines parties des édifices.

"On ne doit pas séparer les fidèles des simples curieux"

Alors, distinguer culture et religion ? Surtout pas ! Pour l'archevêque de Sens et d'Auxerre Hervé Giraud, "Nous ne devons pas faire de distinction entre les fidèles qui viennent prier et ceux qui veulent juste visiter culturellement." Pour lui, il existe d'autres solutions de financement. "On pourrait avoir recours à des fondations, au mécénat."

Une autre piste a récemment été lancée par la ministre de la Culture : la création... d'un loto.