Culture – Loisirs

Menu de réveillon dans l'Yonne: comment cuisiner local, original et pas cher ?

Par Renaud Candelier, France Bleu Auxerre mercredi 30 décembre 2015 à 18:13

Xavier et Sophie Bernard du Clos d'Othe à Vaumort
Xavier et Sophie Bernard du Clos d'Othe à Vaumort © Radio France - Renaud Candelier

Vous en avez peut-être marre de manger de la dinde et vous avez un budget serré qui limite les possibilités. Alors comment faire original et pas cher ? Nous avons posé la question à un Sénonais plein de ressources culinaires

Le menu du réveillon demande souvent un temps de préparation important, des produits de luxe très onéreux et finalement devient un peu répétitif. Si vous recevez du monde ce jeudi soir pour la Saint-Sylvestre, voici quelques idées proposées par Xavier Bernard. Il tient, avec son épouse Sophie, les chambres et table d'hôte du Clos d'Othe à Vaumort. Ce formateur en cuisine, amateur de produits du terroir et défenseur du manger bio a plus d'un tour dans son sac.

REPORTAGE: Un repas de réveillon bon et bon marché

Des toasts maison inattendus

Pour moins de cinq euros, vous pouvez concocter une série de beurres arrangés à tartiner. Par exemple, aux champignons: vous broyez au blender 15 g de champignons déshydratés, vous ajoutez à 250 g de beurre demi-sel ramolli, quelques heures au frais et les champignons ont diffusé leur parfum. Les résultat est encore plus immédiat avec des olives noires et une pincée de romarin ou encore du parmesan râpé et de la roquette.

Un gaspacho, c'est de saison !

Avec les températures douces de cette fin d'année, Xavier propose un des incontournables: le velouté de betteraves (à servir froid en entrée). Pour quatre personnes pelez deux betteraves cuites et mixez finement avec deux yaourts brassés, ajoutez deux cuillères à soupe d'huile d'olive, deux cuillères à café de vinaigre balsamique, sel et poivre. Mettez au frais. Coût total, moins de trois euros. Cette recette  peut être complétée avec du fromage de chèvre sec râpé sur le dessus ou un fromage frais aux herbes plongé dedans. Succès garanti promet le chef...

Un classique oublié

Moins cher que le chapon ou le saumon, un poulet bien cuisiné peut surprendre. Surtout si l'on revient aux valeurs sûres de la gastronomie bourguignonne comme le poulet Gaston Gérard. On attribue cette recette à la femme du maire de Dijon en 1930 qui l'aurait inventée pour Curnonsky, un grand gastronome de l'époque. Il faut dire que le plat ne manque pas matière, tout en restant bon marché: faites revenir, puis cuire trente minutes des cuisses de poulet à la sauteuse et dans le jus de cuisson, faites fondre du fromage râpé, ajoutez du vin blanc (du Chablis, au hasard), de la crème liquide entière. Portez à ébullition et versez sur  les cuisses. Vous pouvez rajouter un peu de fromage et de chapelure pour faire gratiner au four.

Desserts: la simplicité est toujours appréciée

Des fruits et pourquoi pas en gelée ? C'est ce que propose Xavier Bernard