Infos

Yves Nicolin fait le point sur les piscines de l'agglomération de Roanne : celle du Coteau va fermer

Par Léo Tescher, France Bleu Saint-Étienne Loire samedi 3 septembre 2016 à 8:11

L'un des atouts de la piscine du Coteau par rapport au Nauticum, selon les baigneurs, ses toboggans.
L'un des atouts de la piscine du Coteau par rapport au Nauticum, selon les baigneurs, ses toboggans. © Maxppp - Léo Tescher

Avant qu'un nouveau grand centre aquatique voit le jour à Roanne, prévue pour 2023, les habitants de l'agglomération devront se contenter du Nauticum de Roanne. La piscine d'été du Coteau ne rouvrira pas la saison prochaine. Elle fermera totalement en 2019.

Ce 31 août, c'était le dernier jour de la piscine d'été du Coteau. Jugée trop vétuste (ses bassins perdent 100m³ d'eau par jour !) et trop coûteuse (elle coûte 4.000 euros par jour à l'agglomération) par le président de l'agglomération Yves Nicolin qui a décidé de la fermer. La piscine d'hiver continuera de fonctionner jusqu'en 2019, mais uniquement pour les clubs et les écoles. Après cela, il n'y aura plus que le Nauticum à Roanne. Le président de l'agglomération s'explique : « Nos deux piscines au Coteau et à Roanne nous coûtent 2 millions d'euros de déficit chaque année ! Ce n'est plus possible avec en plus la baisse des dotations de l'État. C'est quand même l'argent du contribuable ! ». Yves Nicolin, également maire de Roanne, ferme donc le centre nautique Lucien Burdin pour réinvestir 5 millions d'euros uniquement sur le Nauticum de Roanne : « Déjà parce que ça nous coûte moins cher de rénover la piscine de Roanne que celle du Coteau. Et puis ça nous permettra de continuer d'accueillir le potentiel de 70.000 baigneurs de l'agglomération en attendant le nouveau grand centre aquatique ».

Ce grand centre aquatique, c'est d'ailleurs une des promesses de campagne d'Yves Nicolin mais pour des raisons de financement ce projet est reporté « au prochain mandat » et ne pourra pas accueillir les roannais « avant 2023 ».

Vous l'aurez remarqué, Yves Nicolin parle d'un prochain mandat mais ne confirme pas y penser déjà : « On n'en est pas encore là ».

Reportage avec des baigneurs mécontents à la piscine du Coteau :

Dernier jour à la piscine

Partager sur :