Culture – Loisirs

Zola assassiné : l'enquête d'un romancier de Pernes-les-Fontaines

Par Philippe Paupert, France Bleu Vaucluse jeudi 14 janvier 2016 à 6:22

Le nouveau roman de Roger Martin parait le 14 janvier
Le nouveau roman de Roger Martin parait le 14 janvier - Cherche-Midi

Le romancier Roger Martin publie, ce jeudi au Cherche-Midi, "Il est des morts qu'il faut qu'on tue". L'écrivain de Pernes-les-Fontaines évoque l'assassinat de Zola, mais aussi l'antisémitisme, la naissance du racisme en France au du début du XXe siècle.

Roger Martin assume son rôle d'auteur de roman noir. Dans "Il est des morts qu'il faut qu'on tue",  l'auteur de Pernes-les-Fontaines "brosse le tableau d'une France qui ne s'aime pas, qui n'aime pas les autres". Roger Martin  nous plonge dans un monde raciste, antisémite, violent, tragique et bouffon. Le personnage central est une taupe des services secrets infiltrée dans les milieux antisémites du début du XXe siècle.

"Mon roman brosse le tableau d'une France hyper violente qui ne s'aime pas, qui n'aime pas les autres". (Roger Martin)

Roger Martin a déjà publié une trentaine  d'ouvrages, enquêtes, documents et romans noirs. Avec ce nouveau livre, il questionne l'assassinat de Zola et "cette époque qui ressemble furieusement à la notre et au cours de laquelle* furent inventés le mot "racisme", l'expression "socialisme national" et le slogan "la  France aux français"*.

Pour Roger Martin, le roman noir permet "d'ouvrir les yeux et de relativiser. Le roman noir permet d'avoir une meilleure compréhension. On est alors mieux protégés contre certains pièges".

Roger Martin présente "Il est des morts qu'il faut qu'on tue"

"Il est des morts qu'il faut qu'on tue", de Roger Martin est publié aux éditions du Cherche Midi. Parution le 14 janvier.