Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Zoo d'Amnéville : un nouveau spectacle d'hologrammes à la place de Tiger World

Fini le spectacle de tigres, place à la réalité virtuelle ! Le zoo d'Amnéville a présenté, ce mardi, son nouveau show holographique, "le plus grand du monde" dans le genre. Des animaux plus vrais que nature, grâce à des prouesses technologiques.

Tiger World, c'est fini : place à "Extended Reality World", le "plus grand spectacle de réalité augmentée du monde", selon ses créateurs. Le nouveau spectacle du zoo d'Amnéville met toujours en scène des animaux... Mais des animaux virtuels.

Il se tiendra dans l'ancienne arène de 2000 places où se tenait le spectacle de tigres qui a tant fait polémique. A la place, vous pourrez admirer des hologrammes plus vrais que nature, des tigres, mais aussi des ours blancs, des serpents, des baleines, des méduses et même des escargots, dans différents "biotopes" de la planète : l'Inde, le Groenland, et même les Vosges !

34 projecteurs

C'est une société allemande, Bluebox Extended, qui a créé le spectacle pour le zoo, pour un montant que son actionnaire majoritaire, Prudentia, a refusé de dévoiler. "Nous utilisons 24 projecteurs pour l'écran du fond, de 300m², et dix projecteurs pour le devant de la scène, le filet de projection 3D, qui fait 400 m²", explique Jan Berger, qui dirige Extended. 

Le support des spécialistes du zoo

25 personnes de la société ont travaillé pendant des mois sur le projet, avec l'appui des scientifiques du zoo : "Des éthologues ont vérifié par exemple que les comportements des animaux collaient à la réalité. Est-ce que le tigre court vraiment comme cela ? Est-ce qu'il interagit de cette manière dans la vraie vie ? Chaque détail a été vérifié", précise Albane Pillaire, la nouvelle présidente du zoo.

A l'avenir, une interaction avec les hologrammes ?

Pour elle, il s'agit d'aller vers le futur : "La technologie, c'est l'attente du grand public. Cela nous permet d'avoir du contenu en plus, pédagogique et ludique. Il faut faire rêver le public pour le sensibiliser." Et les possibilités sont vertigineuses : à l'avenir, les visiteurs pourront peut-être interagir avec les hologrammes, par exemple en donnant à manger aux animaux virtuels !

Le spectacle est proposé au public dès ce mercredi 30 juin, au prix de 5 euros pour les adultes et 3 euros pour les moins de 12 ans. Covid oblige, la jauge actuelle est de 950 places. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess