Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Zoodyssée : "Nous allons monter à plus de 100 espèces d'ici 2022"

mercredi 11 avril 2018 à 10:55 Par Noémie Guillotin, France Bleu Poitou

Le Département des Deux-Sèvres prévoit d'investir deux millions d'euros sur cinq ans pour développer Zoodyssée, le parc animalier de la forêt de Chizé dans les Deux-Sèvres. Pour en parler, Guillaume Romano, le directeur du site était l'invité de France Bleu Poitou ce mercredi matin.

Guillaume Romano est directeur de Zoodyssée depuis septembre 2017
Guillaume Romano est directeur de Zoodyssée depuis septembre 2017 © Radio France - Noémie Guillotin

Deux-Sèvres, France

Passer de 40.000 à 80.000 visiteurs d'ici cinq ans, voilà l'objectif du parc animalier des Deux-Sèvres Zoodyssée, situé dans la forêt de Chizé et spécialisé dans les animaux d'Europe. Pour y arriver le conseil départemental des Deux-Sèvres va investir : un plan de deux millions d'euros est programmé sur la période 2018-2022.

Zoodyssée réaménagé en neuf univers

Le parc de 30 hectares va être réaménagé. Avec la création de neuf odyssées thématiques : odyssées des plaines, Outre Mer, de la ferme, des reptiles et amphibiens, des montagnes, des forêts, polaire, Méditerranée et des zones humides. L'idée c'est "de cibler la pédagogie et d'avoir une scénographie plus moderne", explique Guillaume Romano, directeur de Zoodyssée depuis septembre 2017.

La majorité des travaux se fera pendant les périodes de fermeture. Durant les hivers 2018-2019 et 2020-2021. Pas d'incidence sur l'ouverture habituelle du parc. La mue finale est attendue pour 2022.

Une trentaine d'espèces supplémentaires

L'autre axe de développement c'est de proposer plus de nouveautés. "Nous allons recevoir une trentaine d'espèce en cinq ans", précise Guillaume Romano. Pour arriver à plus de 100 espèces en 2022.

Cette année 2018 marque l'arrivée de cervidés : élans, muntjac (petit cervidé appelé aussi cerf aboyeur), hydropote (qui n'a pas de bois sur la tête). Avant le grand retour des ours pour 2019.

Toutes les informations pratiques sur le site internet de Zoodyssée.