Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

1.300 bénéficiaires du Secours populaire de la Vienne ont droit à un plat cuisiné par un chef à Noël

-
Par , France Bleu Poitou

Une vingtaine de restaurateurs poitevins ont décidé de mitonner des petits et des grands plats à destination des plus démunis pour le soir du réveillon de Noël. La distribution a eu lieu ce jeudi 24 décembre dans le quartier des Couronneries à Poitiers.

La file d'attente aux Couronneries à Poitiers.
La file d'attente aux Couronneries à Poitiers. © Radio France - William Giraud

Foie gras, boudin blanc, cuisine exotique, suprême de volaille ou parmentier de poisson... Plusieurs centaines de plats préparés par des restaurateurs poitevins ont été distribués ce jeudi à 1.300 bénéficiaires du Secours populaire de la Vienne dans le quartier des Couronneries à Poitiers.

"Ce sera mon cadeau de Noël" lâche Francine dans la file d'attente. "Je vis seule avec mon frère. Je suis au chômage, je touche une pension et lui a de très petits revenus. On n'a pas les moyens d'acheter quelque chose de spécial".

Hausse de 20% des bénéficiaires de Noël

Le père Patrice Gourrier est le parrain de l’opération. Il est touché par la détresse qu’il lit sur certains visages. "J'ai reconnu des amis qui ne m'ont jamais dit qu'ils étaient bénéficiaires. Il y a une forme de honte et, en même temps, un soulagement de savoir qu'on va pouvoir trouver ici un peu de réconfort. Bravo à la solidarité de ces restaurateurs qui pourtant souffrent eux aussi".

Au total, 400 familles auront droit à un repas à emporter. C’est 20% de plus que d’habitude.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess