Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

13 millions de touristes en Bretagne en 2016

-
Par , France Bleu Armorique, France Bleu Breizh Izel

Les touristes sont plus toujours plus nombreux en Bretagne, c'est le résultat d'un rapport dévoilé par le Comité régional du tourisme, 10 ans après la dernière enquête sur le sujet. Conclusion : l'intérieur des terres gagnent des jalons et Internet prend de plus en plus de place.

Le site d'alignements megalithiques de Carnac, l'un des attraits touristiques de Bretagne
Le site d'alignements megalithiques de Carnac, l'un des attraits touristiques de Bretagne © Maxppp - Nicolas Kovarik

Bretagne, France

Ils étaient quasiment 13 millions, l'an dernier. Exactement 12,8 millions de touristes, soit presque quatre millions de plus par rapport à 2005, ont visité la Bretagne en 2016. Le CRT (comité régional de tourisme) de Bretagne vient de dévoiler une enquête approfondie, sur le profil des visiteurs de notre région.

La précédente étude datait de 2005. Pendant une année, plus de 15 000 questionnaires, remplis par les touristes, ont été décryptés et analysés.

Qui sont les touristes ?

Parmi eux, 83% sont des Français, ils viennent en majorité des régions limitrophes, Normandie et Pays de la Loire, mais aussi de Paris et, dans une moindre mesure, du Nord-Est de la France. "Le cliché selon lequel les vacanciers en Bretagne sont des retraités ne se vérifie plus, affirme Jessica Viscart, responsable du pôle observatoire et prospective du CRT Bretagne. La moyenne d'âge est de 39 ans."

En revanche, l'image de la Bretagne comme destination familiale se confirme : 46% des visiteurs viennent en famille, 42% sont en couple. "Et ils sont fidèles", précise Jessica Viscart. Plus de la moitié des touristes reviennent régulièrement dans notre région. "Pour une partie d'entre eux, c'est parce qu'ils ont une résidence secondaire en Bretagne. Pourtant, depuis l'étude de 2005, nous avons remarqué que le nombre de résidences secondaires a baissé, au profit d'AirBnb notamment."

Jessica Viscart, responsable du pôle observatoire et prospective au comité régional de tourisme de Bretagne

Enfin, les touristes qui choisissent la Bretagne appartiennent plutôt à la classe moyenne. "Nous ne sommes pas une destination de luxe, mais pas low cost non plus", confirme Jessica Viscart. Les deux tiers des visiteurs gagnent entre 1 200 et 4 000 euros. Si la durée des séjours a tendance à diminuer, les dépenses quotidiennes augmentent. Résultat : le séjour moyen "rapporte" 1 222 euros, soit des retombées économiques supérieures à quatre milliards d'euros l'an dernier.

Qui sont les touristes en Bretagne ? - Radio France
Qui sont les touristes en Bretagne ? © Radio France - Lisa Melia

Les Bretons aiment leur région

Au-delà du tourisme au sens traditionnel du terme, le CRT a recensé aussi ce qu'il appelle "les excursionnistes" : ceux qui ne font que des sorties d'une journée, sans nuitée. Un secteur qui pèse pour quatre milliards d'euros, lui aussi, pour plus de quatre millions de sorties. Et qui est riche d'enseignements.

Les excursionnistes sont avant tout des Bretons, même si les Normands et les Ligériens participent aussi. 80% des habitants d'Ille-et-Vilaine, 78% des habitants du Morbihan et 79% des habitants des Côtes-d'Armor partent régulièrement en excursion dans un autre coin de Bretagne. "Les Bretons sont fiers de leur région, explique Jessica Viscart. Quand ils reçoivent de la famille ou des amis, ils prennent plaisir à leur faire découvrir la Bretagne."

Jessica Viscart, responsable du pôle observatoire et prospective au comité régional de tourisme de Bretagne

Ces excursions permettent aussi de développer le tourisme urbain et à l'intérieur des terres. En 2005, près de 90% des réservations d'hôtels se concentrait sur le littoral. Le chiffre est tombé à 76% l'an dernier. Saint-Malo, Vannes et Rennes occupent le top 3 des destinations urbaines préférées des touristes, suivies de Brest.

Pourquoi visiter la Bretagne ? - Radio France
Pourquoi visiter la Bretagne ? © Radio France - Lisa Melia

Internet a tout chamboulé

Enfin, Internet a profondément modifié le tourisme breton. "En 2005, Internet ne représentait qu'un quart des réservations sur Internet", indique Jessica Viscart. Aujourd'hui, Internet et les emails sont privilégiés pour 68% des réservations. "C'est vrai que les sites Booking et AirBnb ont pris beaucoup d'importance, mais 12% des réservations passent encore par les sites web des hébergeurs eux-même, souligne Jessica Viscart. Et 22% préfèrent encore le téléphone."

Les nouvelles technologies ont aussi transformé la manière dont les visiteurs vivent leur séjour. Quasiment trois touristes sur dix partagent leurs photos sur les réseaux sociaux et participent ainsi à la promotion de la Bretagne. Car la région continue de faire excellente impression : 99% des voyageurs se disent satisfaits de leur séjour et 84% d'entre eux affirment qu'ils ont l'intention de revenir.