Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Confinement - Coronavirus : 100% solidaire

132.000 euros récoltés en une semaine pour le CHU de Nantes

-
Par , France Bleu Loire Océan

"CHU'i Solidaire", l'initiative lancée par une soixantaine d'entreprises a déjà permis de récolter plus de 132.000 euros en une semaine, plus que l'objectif annoncé. La cagnotte en ligne donne un coup de pouce financier à cinq projets de de l'hôpital, de recherche dans la lutte contre le covid-19.

La collecte de plus de 132 000 euros permettra d'aider au financement de 5 projets de recherche du CHU dans la lutte contre le covid-19.
La collecte de plus de 132 000 euros permettra d'aider au financement de 5 projets de recherche du CHU dans la lutte contre le covid-19. - CHU'i Solidaire

Une soixantaine d'entreprises du Grand Ouest ont lancé une cagnotte en ligne qui a récolté plus de 132.000 euros en une semaine, c'est plus que les 100.000 euros visés. L'argent servira à financer des projets de lutte contre le Covid-19 notamment. Les dirigeants du CHU ont salué cet élan de solidarité : "À Nantes, parmi les domaines d’excellence, il y a la santé, et la collecte que vous avez lancée pose une pierre à l’édifice de l’effort de recherche du CHU. [...] Merci !".

L'argent sera reversé au CHU pour l'aider dans le financement de plusieurs projets de recherche, parmi lesquels l’étude nationale CORONADO, lancée avec la Société francophone du Diabète et la Fédération AFD pour mieux comprendre le pronostic défavorable aux personnes diabétiques face au coronavirus. Egalement, il servira à faciliter l'achat de matériel comme des tablettes et des liseuses pour les patients, d'autres équipements pour le personnel soignant. 

Pour un euro versé par un salarié, son entreprise en verse deux

Les organisateurs de la collecte ont d'abord motivé 10 start-up, puis une soixantaine d'entreprises. Sur la base d'un don classique ou d'un dispositif "un euro versé par un salarié équivaut à deux euros versés par son entreprise", l'action a rassemblé plus de 490 donateurs. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess