Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

130 salariés de Galderma courent à la Prom' Classic

dimanche 7 janvier 2018 à 21:34 Par Pauline Renoir, France Bleu Azur

130 salariés du site dermatologique de Galderma ont couru aux côtés des 8 000 inscrits de la Prom' Classic dimanche matin. Une course de 10 kilomètres sur la Promenade des Anglais. Leur but : se faire entendre pour empêcher la fermeture de leur site et la suppression de 450 postes.

130 salariés de Galderma ont couru pour la Prom' Classic dimanche matin
130 salariés de Galderma ont couru pour la Prom' Classic dimanche matin © Radio France - Pauline Renoir

Nice, France

Les 130 salariés, chasubles jaunes sur le dos, se sont élancés tous ensemble à 9 heures dimanche matin pour une heure et demi de course à pied. 

Chaque événement sportif sur la Côte-d'Azur est devenu un prétexte pour donner de la voix. Un slogan affiché dans leur dos, "Nestlé n'arrêtera pas la course de Galderma". Les organisateurs ainsi que le maire de Nice Christian Estrosi ont soutenu les coureurs juste avant le départ. 

Les salariés ont ensuite grimpé sur le podium de la "Prom' Classic" pour recevoir le trophée de l'entreprise challenge de la course. Ils ont fait du bruit avec un clapping pour célébrer leur mobilisation. 

Eric, un salarié de Galderma avec le trophée de l'entreprise "challenge" de la course - Radio France
Eric, un salarié de Galderma avec le trophée de l'entreprise "challenge" de la course © Radio France - Pauline Renoir

Le groupe Nestlé affirme que la fermeture du site de Sophia-Antipolis aura lieu en septembre 2018. Quelque 450 emplois sont menacés. Des négociations sur les mesures d'accompagnement avant le licenciement vont démarrer le 11 janvier.