Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

150 manifestants défilent à Annecy pour demander "Un Toit Pour Tous" en Haute-Savoie

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

Plusieurs associations d'aide aux personnes sans-abri et aux migrants ont manifesté pour dénoncer ce qu'elles appellent le manque de volonté des pouvoirs publics pour répondre aux besoins d'hébergements d'urgence

Couvertures de survie et pancartes à la manifestation "Un Toit Pour Tous" devant la gare d'Annecy, Haute-Savoie
Couvertures de survie et pancartes à la manifestation "Un Toit Pour Tous" devant la gare d'Annecy, Haute-Savoie © Radio France - Nathalie Grynszpan

Annecy, France

Plusieurs associations et mouvements (Ligue des Droits de l'Homme, RESF 74, le PCF ou encore la FSU) se mobilisent suite au débat sur la politique migratoire qui s'est tenu au Parlement le 9 octobre dernier.  En Haute-Savoie, 150 personnes se sont rassemblées sur le parvis de la gare d'Annecy pour dénoncer le manque d'hébergements d'urgence et la difficulté pour les demandeurs d'asile d'obtenir un rendez-vous via internet auprès des services de la préfecture. 

En Haute-Savoie, selon le collectif "Un Toit Pour Tous 74" plus de 300 personnes (hommes, femmes, enfants, en famille ou isolés) dorment dehors et rencontrent des difficultés d'accès aux droit fondamentaux. Le collectif exige l'ouverture d'un centre d'accueil de nuit sept jours sur sept, un hébergement inconditionnel, immédiat et stable pour tous les sans-abri. 

"Qu'il n'y ait plus personne dehors pendant cet hiver qui va commencer le 1er novembre" Christian Chauvet, Ligue des Droits de l'Homme

Christian Chauvet, membre de la Ligue des Droits de l'Homme explique que si la manifestation se tient devant la gare, c'est que "c'est un lieu de rassemblement pour ces gens-là pendant la journée et la nuit et il y a une certaine violence qui s'exerce la nuit dans cette gare, des agressions etc, contre ces personnes qui sont déjà dans des situations précaires. On estime à plus de deux cents, trois cents personnes dehors en ce moment. Il y en a qui se cachent, qui dorment dans les voitures. Cette manifestation est organisée pour obtenir des autorités publiques un hébergement d'urgence ou des logements sociaux pour tout le monde. C'est simple, c'est faire pression sur les pouvoirs publics pour qu'ils fassent un effort afin que pendant cet hiver qui va commencer le 1er novembre , il n'y ait plus personne dehors. On souhaiterait avoir des places pérennes à l'année". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu