Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social

Manifestation à Strasbourg pour défendre le logement social

-
Par , France Bleu Alsace

Les organismes de HLM d'Alsace ont manifesté ce mardi à Strasbourg contre la réduction des APL, les aides personnalisées au logement, et contre les baisses de loyer que veut leur imposer le gouvernement. Des représentants des locataires participaient à ce rassemblement.

A Strasbourg, un rassemblement ce mardi pour défendre le logement social
A Strasbourg, un rassemblement ce mardi pour défendre le logement social © Radio France - Corinne FUGLER

Strasbourg, France

Les représentants de plusieurs organismes de HLM d'Alsace manifestaient hier après-midi à Strasbourg, place Kléber, contre la réduction des APL, les aides personnalisées au logement, et contre les baisses de loyer que veut leur imposer le gouvernement. Plus de 500 personnes ont participé à ce rassemblement, en majorité des employés des différents bailleurs sociaux d'Alsace. A leurs côté, les représentants de plusieurs associations de locataires, comme la CLCV, "Consommation, logement et cadre de vie". La CLCV tire la sonnette d'alarme. Il est déjà très difficile d'obtenir des bailleurs sociaux un entretien correct des logements. Si ces organismes manquent d'argent, ce sont les locataires les plus pauvres qui vont en pâtir. Après les campagne de rénovation de l'habitat, ils ne sont souvent pas en mesure d'assumer l'augmentation de leur loyer. Les logements sociaux neufs sont aussi souvent trop chers pour les familles, dénonce l'association.

Françoise BENOIT, secrétaire bas-rhinoise de la CLCV

Daniel BONNOT, président de la CLCV 67, offre un chèque de 2 milliards d'euros au gouvernement - Radio France
Daniel BONNOT, président de la CLCV 67, offre un chèque de 2 milliards d'euros au gouvernement © Radio France - Corinne FUGLER

Les représentants des locataires solidaires avec les organismes de HLM

Dimanche, lors de son interview télévisée, le président de la République a déclaré que les bailleurs sociaux disposaient de "beaucoup d'argent" et qu'il était logique de leur demander un effort. Emmanuel Macron a dénoncé une politique du logement "qui ne fonctionne pas" avec quarante milliards d'euros de dépenses publiques mais "quatre millions de mal-logés".

Ce mardi, place Kléber, Daniel Bonnot, le Président bas-rhinois de la CLCV, brandissait un immense chèque destiné au ministère de l'économie, payable à "la banque des locataires, rue des poches vidées", un chèque de deux milliards d'euros. "Une réserve de trésorerie", dans les caisses des organismes de HLM, "c'est normal, mais ils ne roulent pas sur l'or". Pour Daniel BONNOT, "c'est l'avenir du logement social qui est menacé. Les locataires ne voient que la baisse des APL, mais le danger, il est au delà, dans quelques années, quand les bailleurs sociaux vont se retrouver sans ressources propres, à force d'être ponctionnés. Ça va se traduire par un manque de constructions neuves, par un manque d'intervention dans les logements, dans les réhabilitations."

Daniel BONNOT, président 67 de la CLCV, soutient les organismes de HLM dans ce combat

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu