Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social
Dossier : Mouvement de grève contre la réforme des retraites

Retraites : 1975, 62 et 1.000, les trois chiffres clés du projet de réforme

-
Par , France Bleu Provence

La réforme se base sur un âge de départ légal à 62 ans, avec un âge d'équilibre à 64 ans, la promesse d'une retraite minimum à 1.000 euros (970 euros actuellement), des cotisations majorées pour les très hauts revenus et une application pour les générations nées à partir de 1975.

Les syndicats réclament le retrait du projet de réforme des retraites
Les syndicats réclament le retrait du projet de réforme des retraites © Radio France - Laurent Grolée

En clair dans le nouveau projet , l'âge légal est fixé à 62 ans mais attention , si vous souhaitez percevoir une retraite à taux plein, vous devrez travailler jusqu'à 64 ans. Cela est appelé l'âge pivot ou l'âge d'équilibre avec un "système de bonus-malus" : le taux est de 5% par année manquante ou supplémentaire. Si les partenaires sociaux ne trouvent pas d'accord sur ce point, cet âge sera fixé à 62 ans et quatre mois, puis augmentera de quatre mois par an, jusqu'à 64 ans en 2027.  

Second point important : qui sera concerné par le nouveau système ? Il s'agit de la génération qui aura 18 ans en 2022, c'est à dire celles et ceux nés après 1975. Pour toutes les autres, la transition sera très progressive. Une précision importante : toute la partie de carrière effectuée jusqu'en 2025 permettra de toucher une retraite sur les anciennes règles. Seules  les années travaillées à partir de 2025 seront régies par le nouveau système universel. 

Par ailleurs, tous les fonctionnaires et salariés des régimes spéciaux cotiseront sur l'ensemble de leur rémunération, primes comprises. Le minimum de pension pour une carrière complète sera fixé à 85% du Smic.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu