Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

1er mai confiné : plusieurs dizaines de personnes défilent à Douarnenez, malgré l'interdiction

-
Par , France Bleu Breizh Izel, France Bleu Armorique

Plusieurs dizaines de personnes sont sorties dans la rue à Douarnenez ce vendredi 1er mai, pour la journée internationale des travailleurs, malgré l'interdiction de rassemblement. Les gendarmes ont verbalisé une vingtaine de participants.

Les participants soulignent qu'ils respectaient bien les distances demandées.
Les participants soulignent qu'ils respectaient bien les distances demandées. © Maxppp - YVES-MARIE QUEMENER

Le mot avait circulé sur les réseaux sociaux ces derniers jours, et le préfet du Finistère avait donc pris un arrêté pour interdire tout rassemblement. Mais plusieurs dizaines de Douarnenistes ont quand même déambulé dans la ville ce vendredi matin, à l'occasion du 1er mai. La plupart d'entre eux étaient masqués, suivis de près par les gendarmes qui ont contrôlé les attestations de déplacement. Ils ont verbalisé une vingtaine de participants. D'autres amendes pourraient suivre, d'après la préfecture.

Hugues Tupin, tête de liste aux municipales

Les manifestants, qui se sont retrouvés par petits groupes à différents endroits de la ville, étaient munis de pancartes aux slogans détournés ("Tousse ensemble", par exemple). Parmi eux, Hugues Tupin, tête de la liste de gauche "Douarnenez - Terre citoyenne", qui est arrivé en tête au premier tour des dernières élections municipales.

D'après lui, les participants "respectaient tous les distances imposées et avaient leurs autorisations de sortie. Il n'y avait pas plus de 100 personnes. Allez le samedi matin sur le marché, il y a plus d'une centaine de personnes présentes à ce moment-là sur un espace beaucoup plus restreint". Hugues Tupin précise qu'il sera convoqué prochainement à la gendarmerie après cette déambulation.

Par ailleurs, à Brest, une dizaine de personnes s'est réunie place Guérin pour le 1er mai. Là aussi, les forces de l'ordre ont verbalisé des participants.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess