Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

1er mai en Limousin : plusieurs centaines de personnes défilent à Limoges

-
Par , , France Bleu Limousin

Le traditionnel défilé syndical du 1er mai qui n'avait pas eu lieu l'an passé en raison du confinement, a réuni ce samedi matin plusieurs centaines de personnes dans les rues de Limoges. Dans le cortège, des salariés du public ou du privé, qui avaient répondu à l'appel notamment de la CGT de la FSU.

Plusieurs centaines de personnes dans les rues de Limoges pour ce 1er mai 2021
Plusieurs centaines de personnes dans les rues de Limoges pour ce 1er mai 2021 © Radio France - Alain Ginestet

Le traditionnel défilé syndical du 1er mai, qui n'avait pas eu lieu l'an passé en raison du confinement, a réuni ce samedi matin plusieurs centaines de personnes, qui ont défilé masquées dans les rues de Limoges. Il y avait 2500 personnes selon les syndicats, 900 selon les forces de l'ordre. 

Les manifestants se sont d'abord rassemblés place de la République, où les occupants du théâtre de l’Union de Limoges ont fait une performance artistique avec des chants et des scènes de théâtre pour "défendre les droits sociaux et le service public". Dans le public, Geneviève, une artiste limougeaude, est venue avec ses toiles : "Nous ne pouvons plus exposer, travailler. Ce 1er mai est l'occasion pour nous de manifester, il faut nous autoriser à pouvoir travailler de nouveau."

Rassemblement et performance artistique au départ de la manifestation du 1er Mai à Limoges
Rassemblement et performance artistique au départ de la manifestation du 1er Mai à Limoges © Radio France - Thomas Vinclair

"Un bonheur de retrouver les camarades"

Ensuite un cortège composé de plusieurs centaines de personnes s'est déplacé dans le centre de la capitale limousine. Dans le cortège, des salariés du service public comme du secteur privé, des représentants syndicaux, des personnels soignants, des artistes, qui avaient répondu à l'appel de la FSU de la CGT, principaux organisateurs de cette manifestation.

Dans le cortège de Limoges, avec masques et banderoles
Dans le cortège de Limoges, avec masques et banderoles © Radio France - Alain Ginestet

Un an après l'annulation en raison de la crise sanitaire, Nadine de la CGT n'a pu cacher sa joie "de retrouver ses camarades". Pour cette syndicaliste de la première heure, "cette annulation était le moment le plus triste de l'année dernière. Aujourd'hui, je parle beaucoup avec mes camarades. C'est la première fois que je discute autant pendant un défilé du 1er mai."

Au coeur des discussions, la gestion par le gouvernement de la crise sanitaire. "Une catastrophe !", pour Emilien du NPA. "L'hôpital public allait déjà mal. La crise a révélé que ce service public est aujourd'hui laissé à l'abandon. On ne voit pas les moyens promis par le gouvernement. C'est incompréhensible surtout quand on connait la crise actuelle à laquelle font face les professionnelles de santé."

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

A l'initiative de ce rassemblement, la CGT notamment, dont le Secrétaire départemental en Haute-Vienne, Arnaud Raffier, s'est montré particulièrement inquiets des conséquences de cette crise, ce samedi matin sur France Bleu Limousin. "On sait qu'après la crise sanitaire, on va certainement entrer dans une crise sociale majeure. Après toutes ces aides, il va falloir payer l'addition. Vu ce que nous a montré ce gouvernement, _on a très bien compris à qui ils voudraient faire payer_. On ne peut pas se laisser faire" a-t-il notamment déclaré. 

A LIRE AUSSI - Un 1er mai revendicatif sur fond de crise sanitaire et sociale ce samedi dans les rues de Limoges

En Limousin, il y a aussi eu des manifestation sur Brive et à Tulle. Dans ces deux villes corréziennes, 200 manifestants se sont rassemblés.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess