Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social
Dossier : Mouvement des gilets jaunes

2,6 millions d'euros de fonds de soutien aux commerçants de Nouvelle Aquitaine impactés par les gilets jaunes

-
Par , France Bleu Gironde

La région, Bordeaux et sa Métropole et les chambres consulaires ont lancé un fonds de 2,6 millions d'euros, pour venir en aide aux commerçants de Nouvelle Aquitaine touchés par les manifestations. Ils peuvent désormais déposer une demande d'aide financière en ligne.

Le fonds de soutien de 2,6 millions est lancé par la Région Nouvelle Aquitaine, la ville de Bordeaux et sa métropole, les chambres de commerce et d'industrie et de métiers et de l'artisanat.
Le fonds de soutien de 2,6 millions est lancé par la Région Nouvelle Aquitaine, la ville de Bordeaux et sa métropole, les chambres de commerce et d'industrie et de métiers et de l'artisanat. © Radio France - Fanny Ohier

Bordeaux, France

Les commerçants qui ont enregistrés une baisse de leur chiffre d'affaires à cause des manifestations des gilets jaunes en Nouvelle Aquitaine peuvent déposer une demande d'aide en ligne depuis ce mercredi 3 avril. 

Le fonds commun de soutien de 2,6 millions d'euros a été mis en place par cinq partenaires. La région Nouvelle Aquitaine, son principal contributeur à hauteur de deux millions, Bordeaux et sa Métropole et par les chambres de commerce et d'industrie (CCI) et la chambre de Métiers et de l'Artisanat de Bordeaux Gironde (CMAI). 

Sur les 700 commerçants qui ont répondu à une récente enquête des chambres consulaires, 25% ont accusé une baisse de plus de 50% de leur chiffres d'affaires depuis novembre, soit près d'un commerçant sur quatre, la moitié des commerçants interrogés ont observé une baisse de 25 %. "Environ 600 emplois pourraient être en danger à court terme", a ajouté le maire de Bordeaux Nicolas Florian. En plus de cette aide, il a précisé avoir discuté avec le ministre de l'économie Bruno Le Maire, mardi 2 avril, pour que certains, dont la situation est "dramatique", puissent obtenir des exonérations "au cas par cas.

Les principaux concernés sont avant tout les petits commerces de la région et plus particulièrement du centre-ville de Bordeaux. "La ville de Bordeaux est la plus touchée," explique Patrick Seguin, président de la CCI.

Les critères d'éligibilité des  commerces au fonds 

Hors du centre-ville de Bordeaux, les commerçants peuvent prétendre à l'aide de la région s'ils ont subi une perte de plus 30% de leur Chiffre d'Affaires sur trois mois. Ceux du centre-ville de Bordeaux peuvent solliciter l'aide de la ville, dès 20% de pertes sur trois mois et la cumuler avec l'aide de la région. Un montant d'aide minimum a été fixé à 1000 euros, un maximum à 6500 pour Bordeaux Métropole et 10 500 euros pour la région. 

"Il faut juste que le commerçant remplisse le dossier d'aide sur internet" 

La demande doit être remplie sur le site internet fondsdesoutien.fr

"Pour y avoir accès, il faut juste que le commerçant remplisse le dossier d'aide sur internet," résume Patrick Seguin, président de la CCI, chargée de traiter les demandes. 

Après avoir complété un formulaire de renseignement sur les statuts de l'entreprise, le commerçant est ensuite invité à déposer plusieurs documents en pièces jointes qui attestent de la situation de son établissement, comme un RIB, un extrait Kbis, une attestation des services fiscaux. Une fois renseignées les coordonnées de l'expert comptable du commerce, avoir déclaré ne pas avoir touché d'autres aides, type celle pour les répercussions des travaux du tramway, le dossier est ouvert.

Chaque dossier est ensuite examiné en commission par l'ensemble des partenaires. La prochaine aura lieu le 11 avril. Le délai entre le dépôt du dossier complet et le versement de l'aide est estimée à un mois par la CCI. 

La date limite de dépôt des demandes est fixée au 30 juin 2019. Pour l'instant, la CCI n'a pas de visibilité sur le nombre de demandes qui vont être déposées.

Permanences pour accompagner les commerçants à déposer une demande d'aide 

Lundi 8 avril prochain, les services de la ville et de la métropole organisent une permanence à l'Athénée municipale entre 9 et 16 heures pour accompagner ceux qui le souhaitent dans la prise en main du dispositif. Trois demi journées sont également proposées à la CCI les 11, 13 et 18 avril. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu