Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

2 minutes pour comprendre : le projet d'insertion professionnelle Cap à l'ouest pour l'emploi

vendredi 1 février 2019 à 2:36 Par Manon Vautier-Chollet, France Bleu Poitou

Un nouveau projet d'insertion pour l'emploi est proposé aux habitants de l'ouest de Poitiers, et particulièrement ceux du quartier de Bel Air. Il a débuté il y a deux semaines, et huit habitants en profitent aujourd'hui.

Quatre des participants à Cap à l'ouest pour l'emploi, entourés de leurs deux référents.
Quatre des participants à Cap à l'ouest pour l'emploi, entourés de leurs deux référents. © Radio France - Manon Vautier-Chollet

Poitiers, France

Cap à l'ouest pour l'emploi, c'est un nouveau projet d'insertion professionnelle proposé au Centre socio-culturel de la Blaiserie à Poitiers, en lien avec la Mission locale d'insertion du Poitou. Son objectif : permettre à des habitants sans emploi ni formation de retrouver un travail, en leur proposant plusieurs ateliers par semaine. 

Des ateliers CV ou lettre de motivation

CV, lettre de motivation, brevet de secourisme, etc. Toutes les semaines, les huit participants à Cap à l'ouest pour l'emploi se réunissent pour avancer dans leur projet. Et avec leurs deux référents, il travaillent aussi sur la confiance en soi, indispensable face à un employeur. La semaine dernière, les habitants ont aussi passé un brevet de secouriste.

C'est une chance inouïe. Ça me permet de dire oui, c'est possible

Parmi les habitants qui participent à Cap à l'ouest, il y a Marie-Chantal. Elle a 58 ans, et veut devenir hôtesse d'accueil. "C'est une chance inouïe, surtout quand on passe la cinquantaine. Ça me permet de dire oui, c'est possible". Il y a aussi Amidou, 21 ans, qui recherche dans plusieurs domaines comme la livraison. "Ça a commencé il y a juste deux semaines, et je me sens prêt d'aller rencontrer un employeur. Je suis encore plus motivé, et confiant".

Il reste encore quelques places

Le dispositif Cap à l'ouest pour l'emploi est proposé aux garçons de 16 à 30 ans, et sans limite d'âge pour les femmes. Jusqu'à douze habitants peuvent profiter du projet en même temps, il sont huit en ce moment, il reste donc quelques places. Rendez-vous au Centre socio-culturel de la Blaiserie pour avoir plus d'informations.