Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

2 minutes pour comprendre les coulisses du bâtiment dans les Deux-Sèvres

-
Par , France Bleu Poitou

2 minutes pour comprendre en quoi les métiers du bâtiment aujourd'hui n'ont plus rien à voir avec ceux d'hier ! C'est tout l'objectif de l'opération des "Coulisses du bâtiment" menée hier en France, et notamment dans les Deux-Sèvres où les professionnels du BTP ont ouvert 3 gros chantiers à Niort

Un professionnel du bâtiment raconte son métier à des écoliers niortais
Un professionnel du bâtiment raconte son métier à des écoliers niortais © Radio France - Isabelle Rivière

Niort, France

Grâce à l'opération Coulisses du bâtiment, plus de 700 écoliers et collégiens des Deux-Sèvres ont pu découvrir les métiers du BTP en milieu réel ce jeudi. Exceptionnellement, ils ont eu accès aux chantiers en cours dans la ville de Niort. Faute de gros chantiers et de travail dans ce département  cela faisait cinq ans que la fédération française du bâtiment des Deux-Sèvres n'avaient pas relayé l'opération annuelle nationale "Coulisses du bâtiment". Mais cette année, il y avait de quoi satisfaire tout le monde.

Trois gros chantiers à Niort 

Rien qu'à Niort, trois énormes chantiers sont en train de redessiner la ville : la médiathèque, le Centre-socio-culturel, et Port Boinot, le site des anciennes usines de chamoiseries et ganterie qui a donné son nom au célèbre club de football de la ville. La friche industrielle sera dès l'an prochain un espace paysager où l'on pourra s'informer, se détendre, et profiter d'activité de loisirs et nature. 

Massette et ciseau plat à la main

Les pieds dans la gadoue et le casque de chantier sur le crâne, les groupes d'élèves arrivent par grappe sur ce chantier-ouvert de Port Boinot où les attendent des professionnels passionnés : une vingtaine de corps d'état à chaque fois représentés. Cela va du gros oeuvre aux paysagistes en passant par le second oeuvre. Chaque corps de métier a dégagé des professionnels pour répondre aux questions des enfants et animer des ateliers. c'est ainsi que les élèves de CM1 de l'école de fors se sont essayé à la taille de pierre, massette et ciseau plat à la main. 

Les élèves en visite dans les coulisses du bâtiment à Niort ont aussi droit à des ateliers d'initiation - Radio France
Les élèves en visite dans les coulisses du bâtiment à Niort ont aussi droit à des ateliers d'initiation © Radio France - Isabelle Rivière

Sur un autre atelier, un apprenti tailleur de pierre, âgé d'une vingtaine d'années raconte ce qui lui plaît dans le métier : 

"Ce que j'aime c'est qu'à la fin de ma journée je peux mesurer le travail que j'ai accompli. C'est super valorisant. Et puis, j'adore travailler sur le patrimoine"

De nouveaux métiers, moins physiques

L'objectif, c'est de susciter des vocations, mais aussi de tordre le cou à des idées reçues. "Le bâtiment d'aujourd'hui n'a plus grand chose à voir avec le bâtiment d'hier", explique Lyonel Levrard. Et le président de la Fédération du bâtiment et des Travaux publics dans les Deux-Sèvres d'évoquer la domotique : 

"Aujourd'hui, dans nos métiers, on nous demande aussi de concevoir des bâtiments intelligents. Fermeture automatique des volets électriques, extinction des lumières programmée, etc etc. Aujourd'hui on a des bâtiments qu'on pilote depuis son smartphone ou comme un jeu vidéo"

Lyonel Levrard qui rajoute qu'aujourd'hui, dans ces métiers du bâtiment, on peut commencer apprenti et finir conducteur travaux, ou chef d'entreprise, comme lui. "On peut se former à tous les niveaux, y compris comme ingénieur". 

Un secteur qui embauche

Cyril Biteau est formateur au centre de formation des apprentis de Niort. Lui, précise que l'apprentissage dans les métiers du BTP, c'est aussi un moyen quasi assuré d'avoir un emploi à la fin de sa formation, parfois même avant la fin de son cursus, tant il y a de besoins en main d'oeuvre qualifiée dans certaines filières du bâtiment. 

Coulisses du bâtiment 2019 : des élèves Deux-Sévriens à la rencontre des professionnels du BTP - Radio France
Coulisses du bâtiment 2019 : des élèves Deux-Sévriens à la rencontre des professionnels du BTP © Radio France - Isabelle Rivière
Choix de la station

France Bleu