Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Deux start-up d'Orléans au Consumer Electronic Show de Las Vegas

mardi 8 janvier 2019 à 5:36 Par François Guéroult, France Bleu Orléans

Le CES (Consumer electronic show) de Las Vegas débute ce mardi. Pendant quatre jours, 4 000 entreprises vont présenter leurs innovations dans ce qui est devenu le plus grand salon technologique du monde. Parmi elles, deux start-up du Lab'O à Orléans : Janasense et Projet I/O.

Le salon de Las Vegas dédié aux innovations technologiques accueille chaque année 180 000 visiteurs
Le salon de Las Vegas dédié aux innovations technologiques accueille chaque année 180 000 visiteurs © Maxppp - Li Ying

Orléans, France

Le Consumer Electronic Show (CES) de Las Vegas, c'est un salon hors norme : 250 000 mètres carrés, 4 000 entreprises exposantes, 180.000 visiteurs sur quatre jours, le tout dédié aux innovations technologiques. La "French Tech" française est cette année particulièrement représentée, puisque 376 start-up françaises sont du déplacement. Parmi elles, deux "jeunes pousses" installées au Lab'O d'Orléans

C'est au Lab'O que sont installés actuellement Janasense et le projet I/O - Radio France
C'est au Lab'O que sont installés actuellement Janasense et le projet I/O © Radio France - François Guéroult

C'est un truc absolument gigantesque"

Il y a d'abord Janasense, dont c'est la deuxième participation au salon de Las Vegas. Une équipe de 6 personnes qui travaillent autour de l'idée de capteurs installés dans des logements, capables de mesurer le bruit, la température, la luminosité, le taux d'humidité... Afin d'en déduire d'éventuels changements de comportement - notamment chez des personnes âgées vivant seules à leur domicile. Un outil de prévention, explique Mickaël Alves, le fondateur de Janasense : "Il s'agit d'éviter une logique intrusive, c'est comme ça qu'on en est venu à l'idée de capteurs qui se concentrent sur les paramètres atmosphériques et environnementaux du logement, mais qui permettent d'identifier les instants de vie, les habitudes et donc d'éventuelles dérives ou troubles du comportement." Mais cette idée de capteur pourrait être élargie à bien d'autres domaines, notamment à la notion de bien-être au travail. En attendant, l'appareil est testé actuellement à la résidence Ambroise-Croizat à Fleury-les-Aubrais.

Une commercialisation est espérée pour le second semestre de cette année, et dans ce cadre, le salon de Las Vegas est un tremplin idéal, estime Mickaël Alves : "C'est un truc absolument gigantesque. En fait, on a l'impression d'être un peu la place centrale de l'économie mondiale, on est sollicité pendant quatre jours par un flux continu. L'an dernier, ça nous a apporté beaucoup de retours sur ce qu'on avait fait, sur nos idées, ça a nourri notre réflexion. On y retourne, l'idée c'est d'avancer et puis, pourquoi pas, espérer quelques partenariats commerciaux." Une interview à écouter ici : 

"C'est difficile de s'imaginer ce qu'est le CES de Las Vegas sans l'avoir vécu" - Mickaël Alves

Plus facile de rencontrer les grands groupes français à Las Vegas qu'à Paris !"

Le CES de Las Vegas sera en revanche une grande première pour l'autre jeune entreprise orléanaise qui participe au salon américain. La start-up s'appelle Projet I/O, autour d'un concept d'interphone dématérialisé baptisé "Bonjour +". Le principe en est très simple, souligne Baptiste Meftahi, l'un des co-fondateurs : "C'est une petite plaque qui comporte un Q/R code. Lorsque le visiteur scanne ce Q/R code avec son smartphone, il va être mis en relation avec l'habitant. On garde l'aspect confidentiel de l'interphone, mais on développe de nouveaux usages puisqu'on peut faire des communications par voix, par vidéo mais aussi par texte, qui est un mode de communication qu'on utilise de plus en plus et qui est bien moins intrusif qu'un appel."

Là aussi, on n'en est encore qu'au stade expérimental, le logiciel est en cours de développement pour simplifier au maximum l'expérience utilisateur. Las Vegas permettra peut-être à ce projet sur lequel travaillent 6 personnes de décoller, d'autant que dans de nombreux pays, la culture des Q/R codes est bien plus développée qu'en France. "Participer au CES de Las Vegas, résume Baptiste Meftahi, ça représente d'abord la concrétisation de beaucoup d'efforts, car on porte ce projet depuis deux ans, et c'est aussi l'occasion de se confronter à une autre audience. Bizarrement, si on en prend l'exemple des grands groupes, c'est plus facile de les rencontrer pendant le CES de Las Vegas que de décrocher des rendez-vous à Paris !" Une interview à retrouver ci-dessous :

"Un bon moyen de rencontrer des gens qu'il serait beaucoup plus difficile à joindre hors du CES de Las Vegas" - Baptiste Meftahi

Les deux start-up orléanaises ont été sélectionnées par le Crédit Agricole pour participer au CES de Las Vegas.