Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : Météo France maintient 15 départements en vigilance rouge et 51 en orange

Vingt cas de Covid-19 dans une entreprise de Vendée, l'ARS se veut rassurante

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Loire Océan, France Bleu
Essarts-en-Bocage, France

Les tests sont maintenant terminés à l'entreprise Arrivé-Maître Coq aux Essarts-en-Bocage en Vendée : sur 675 personnes testées pour le Covid-19, 11 se sont révélées positives, en plus des 9 déjà identifiées, a annoncé ce mardi l'Agence régionale de santé. Pour l'ARS, ce résultat est rassurant.

Illustration
Illustration © Maxppp - Fernando Villar

Le bilan de la campagne de tests Covid-19 menée à l'entreprise Arrivé Maître Coq des Essarts-en-Bocage, en Vendée, a été communiqué ce mardi après midi par l'Agence régionale de santé (ARS). Sur 261 tests menés samedi, cinq se sont révélés positifs. Sur les 400 tests de lundi, ce sont six cas qui ont été détectés. A  cela s'ajoutent les neufs salariés testés positifs pendant les cinq semaines précédentes, ce qui avait d'ailleurs déclenché la campagne de tests. 

Pas de preuve de transmission à l'intérieur de l'usine

Un total de 20 cas, donc, sur 675 personnes testées, en comptant une trentaine de prestataires de service, et d'après l'ARS, c'est plutôt rassurant : pour le docteur Thierry Le Guen, responsable veille et sécurité sanitaire à l'Agence, « il n'est pas exclu que si nous faisions un dépistage de l'ensemble de la population, on retrouverai à peu près le même taux de positivité. _Nous n'avons pas mis en évidence de chaîne de transmission au sein de l'entreprise_. C'est à dire que ce sont des gens qui, probablement, on été contaminés en dehors du site. Mais il faut rester prudent, l’enquête épidémiologique n'est pas terminée. »

Pour chaque cas positif, bien sûr, le protocole va être mis en place. Les personnes concernées ont fait l'objet de mesures d'isolement. Le travail d'identification des sujets contacts à risque a commencé dès le dimanche 10 mai. Toute ces personnes sont testées à leur tour et incitées à s'isoler dans l'attente des résultats.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess