Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

200 ambulanciers en colère bloquent la ville de Nice

-
Par , France Bleu Azur

200 ambulanciers et taxis agrées dans le médical et venus de plusieurs villes du sud-est ont manifesté toute la journée ce vendredi dans les rues de Nice. Ils ont mené des opérations escargot notamment sur la Promenade des Anglais pour dénoncer la réforme du financement des transports sanitaires.

Manifestation de 200 ambulanciers du Sud Est devant l'hôpital l'Archet de Nice
Manifestation de 200 ambulanciers du Sud Est devant l'hôpital l'Archet de Nice © Radio France - Violaine ILL

Les ambulanciers artisans et les chauffeurs de taxis agrées dans le transport médical se sont faits entendre dans les rues de Nice vendredi 19 octobre pour dénoncer le nouvel article 80 de la loi sur le financement du transport sanitaire applicable au 1er octobre 2018. L'article impose dorénavant, en vue de réaliser des économies, des appels d'offres pour les transports de malades entre les établissements de soins. Les artisans ambulanciers redoutent de "perdre des marchés au profit des plus grandes sociétés d'ambulances qui pourront proposer des prix plus bas. "

Manifestants reçus par un responsable de l'ARS

200 véhicules sirènes hurlantes ont fait le tour des hôpitaux. Ils sont partis du centre administratif où quatre représentants ont été reçus durant une heure et demi dans les locaux de la préfecture des Alpes-Maritimes par un responsable de l'Agence régionale de santé (ARS).   Les manifestants ont ensuite pris la direction de la Promenade des Anglais, l'hôpital de Cimiez, la clinique Saint-Georges, et le centre hospitalier Universitaire (CHU) Pasteur. Ils ont également fait part de leurs inquiétudes auprès d'un représentant de la Ville de Nice.

Les sociétés raflent 90% du marché au détriment des artisans   

"C'est la fin des artisans ambulanciers" assurent la plupart des manifestants. Carlos Fuzia, des "Ambulances de Nice" représente le comité indépendant des transports du sanitaire du 06. Il estime que "94 % des ambulanciers sont de petits artisans mais ils sont face aux grandes sociétés de transport sanitaire qui prennent 90% des marchés".

paralysie du trafic à Nice au passage de la manifestation des ambulanciers
paralysie du trafic à Nice au passage de la manifestation des ambulanciers © Radio France - Violaine ILL
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu