Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

200 postes à pourvoir dans la maroquinerie de luxe en Drôme-Ardèche

jeudi 9 novembre 2017 à 18:11 Par Maxime Bacquié, France Bleu Drôme Ardèche

Quatre entreprises spécialisées dans la maroquinerie de luxe cherchent à recruter 200 personnes avant la fin de l'année 2018 dans la Drôme et en Ardèche. Elles organisaient ce jeudi une réunion d'information à Romans-sur-Isère pour casser certaines idées reçues sur la filière.

La réunion d'information organisée ce jeudi à Romans-sur-Isère était l'occasion pour certains de déposer un CV ou poser des questions sur ces 200 postes à pourvoir, notamment à Louis Vuitton.
La réunion d'information organisée ce jeudi à Romans-sur-Isère était l'occasion pour certains de déposer un CV ou poser des questions sur ces 200 postes à pourvoir, notamment à Louis Vuitton. © Radio France - Maxime Bacquié

Romans-sur-Isère, France

Non, pas besoin d'être déjà formé au métier pour postuler. Non, il n'y a pas de profil type recherché. Contrairement à ce qu'on pourrait penser, la filière de la maroquinerie de luxe peine parfois à recruter, par manque de candidats. "Il y a un manque d'information autour de notre filière et quelques idées reçues qui bloquent ceux qui pourraient être intéressés," explique Nicolas Durst, responsable RH pour les ateliers Louis Vuitton de la Drôme.

Pour informer et permettre déjà à certains de postuler, les quatre entreprises qui cherchent à recruter organisaient ce jeudi à Romans-sur-Isère une réunion, à l'Hôtel de ville, avec la collaboration de Pôle Emploi et de la Maison Emploi Entreprise Formation de la Drôme (Meef 26). Plus de 300 personnes étaient présentes, dans la salle qui était du coup trop petite pour permettre à chacun de s’asseoir. Pendant une heure, les responsables de ces entreprises ont pris la parole pour informer sur ces postes à pourvoir. Pour postuler, il faut envoyer un CV à cette adresse mail maroquinerie26recrute@meef26.org .

Louis Vuitton

La marque de luxe a trois ateliers dans la Drôme (Saint-Donat et Marsaz) et l'Ardèche (Sarras) et emploie déjà près de 600 personnes dans nos deux départements. La marque cherche du monde pour renforcer ses ateliers de coupe du cuir et de montage. Après avoir envoyé votre CV, si votre candidature est retenue, vous passerez des tests d'aptitude, puis des tests pratiques et enfin un entretien d'embauche. Si vous passez ces trois étapes avec succès, vous aurez le droit à une formation avant ensuite de signer un CDD de 6 mois avec un salaire qui tourne autour de 1 500 euros brut par mois. Si tout se passe bien, le CDD se transforme ensuite en CDI.

Manufacture Maroquinerie du Dauphiné (Granges-les-Beaumont)

Basé à Granges-les-Beaumont, près de Romans-sur-Isère, MMD est un sous-traitant de marques de luxe emploie 350 salariés dans la Drôme. Comme pour Louis Vuitton, il faut postuler en envoyant un CV par mail. La formation dure ensuite 400 heures, pour connaître le savoir-faire technique, toutes les règles de sécurité et se familiariser à la vie de l'entreprise. Cette formation est financée par Pôle Emploi. Là encore, à l'issue de la formation, le salarié signe un CDD de 6 mois qui se transforme ensuite en CDI.

Bartel (St-Barthélémy-de-Vals)

L'entreprise emploie 350 personnes à Saint-Barthélémy-de-Vals, à côté de Saint-Vallier. La formation dure 175 heures ici, avec des semaines de travail de quatre jours et demi, du lundi au jeudi de 7h à 16h et le vendredi de 7h à 12h.

L'Atelier des quatre collines (Hauterive)

Particularité de ce sous-traitant, le salarié gère son temps de travail comme il le souhaite, tant qu'il réalise ses 35 heures par semaine. Le salarié fabrique de A à Z les produits, notamment les sacs de luxe. L'Atelier des quatre collines est basé à Hauterive.

Trois autres réunions d'informations prévues

Trois autres réunions d'informations sont déjà prévues concernant ces 200 postes. La prochaine se tiendra à Saint-Vallier le 12 décembre, puis le 16 janvier à Valence et enfin le 6 février à Saint-Nazaire-en-Royans.