Économie – Social

2015, année record pour l'aéroport de Bordeaux

Par Pierre-Marie Gros, France Bleu Gironde jeudi 7 janvier 2016 à 17:15

L'aéroport de Bordeaux-Mérignac - illustration -
L'aéroport de Bordeaux-Mérignac - illustration - © Radio France - Pierre-Marie Gros

L'aéroport de Bordeaux-Mérignac a connu l'an dernier une fréquentation-record : 5,3 millions de passagers y ont transité, soit une hausse de 7,6%, la plus forte croissance pour un aéroport de région. 13 nouvelles lignes ont ouvert en 2015, 10 le seront en 2016.

Les dirigeants de l'aéroport de Bordeaux-Mérignac peuvent avoir le sourire : le trafic aérien a augmenté en 2015 de 7,6% , soit le plus fort taux de croissance des aéroports de région. Près de 5,3 millions de passagers y ont transité l'an dernier. Une augmentation constante, puisque sur 6 ans, cette hausse atteint 61%.

Les vols low-cost dopent les chiffres

Ce qui dope aussi ces chiffres, ce sont les vols low-cost, en France comme ailleurs. Ils représentent  40% du trafic total , et ont transporté en 2015 375 mille voyageurs supplémentaires. Huit compagnies se partagent le marché, dont 60% des parts de marché détenus par EasyJet. Nice et Barcelone font partie des destinations qui ont le vent en poupe.

Cette progression touche d'abord les vols internationaux : + 15% . 2 millions et demi de passagers sont partis ou sont arrivés de l'étranger. Depuis 2009, le trafic international a doublé. Les cinq premières destinations connaissent une fréquentation à la hausse : Londres (+6%), Amsterdam (+24%), Lisbonne (+18,4%), Genève (+5,2%) et Bâle (5,1%). 

P. Personne "oui l'arrivée de la LGV Bordeaux-Paris nous fait peur, clairement"

Nous proposons à ce jour 76 destinations, nous faisons désormais jeu égal avec l'aéroport de Toulouse.

— Pascal Personne, le président du directoire de l'aéroport de Bordeaux-Mérignac

Pascal Personne entouré du directeur d'ASL Airlines et du fondateur de Chalair  - Radio France
Pascal Personne entouré du directeur d'ASL Airlines et du fondateur de Chalair © Radio France - Pierre-Marie Gros

Treize nouvelles lignes ont ouvert l'an dernier, dont Corfou, Malaga et Glasgow. Dix le seront cette année, dont une vers Montpellier : 2 allers retour par jour seront proposés par la société Chalair. Et puis dès le mois de mai une ligne ouvrira vers Hambourg, à raison de 2 vols par semaine. Elle sera exploitée par la société ASL Airlines France, filiale d'un groupe belge.

Entre l'Allemagne et l'Aquitaine, c'est actuellement un désert. Il n'y a pas de vol direct, et nous avons une niche de marché à explorer. Il y a les déplacements d'affaires, mais aussi les vols touristiques à développer.

— Jean-François Dominiak, directeur général d'ASL Airlines France

"Après Vienne, nous allons lancer cette 2ème ligne" Jean-François Dominiak

Les vols intérieurs sont en très légère hausse de 2,3% . Avec 960.000 passagers transportés en 20215, la première ligne reste celle vers Orly, qui constitue 20% du trafic global. Du point de vue du trafic domestique, l'aéroport de Bordeaux a sans doute mangé son pain blanc : les deux lignes vers Paris seront directement en concurrence dès 2017 avec le TGV, quand la ligne ferroviaire grande vitesse mettra Bordeaux à 2 heures de Paris par le rail.

L'entrée du Hall A de l'aéroport de Bordeaux  - Aucun(e)
L'entrée du Hall A de l'aéroport de Bordeaux - SA- ADBM -

Sur le plan des  infrastructures, 2016 devrait être une année de transition : plusieurs projets devraient être lancés comme la refonte de l'espace commercial entre les halls A et B, ou l'amélioration de la desserte immédiae par la route. Mais les travaux ne seront pas lancés cette année. Quant à la prolongation de la ligne A du tramway jusqu'à l'aéroport, il faudra attendre au mieux 2019.