Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

2015, une belle glandée en forêt de Bercé

-
Par , France Bleu Maine
Jupilles, France

Des centaines de ramasseurs se relaient pendant deux semaines en forêt de Bercé pour ramasser les glands au pied des chênes centenaires. Cette année, il y a beaucoup de travail.

Des dizaines de litres de glands ramenés en une matinée de ramassage.
Des dizaines de litres de glands ramenés en une matinée de ramassage. © Radio France - Alexandre Chassignon

Le temps presse : il faut ramasser les glands avant qu'ils germent. La bonne nouvelle est qu'il suffit de se baisser, le sol en est vraiment couvert. L'Office national de la forêt fait appel à des ramasseurs d'un jour pour ce travail. Le litre leur est payé 2 euros. La plupart visent 40 litres quotidiens mais certains peuvent approcher les 80 litres. Un chiffre d'autant plus atteignable cette année que la production est abondante.

Seuls 600 hectares sur les 5 400 de la forêt sont sélectionnés pour ce ramassage : "les parcelles aux arbres les plus droits, les plus sains", résume Anthony Jeanneau, agent ONF qui coordonne l'opération. Il ne se souvient pas d'une glandée aussi abondante depuis 2007. Seule différence cette année, les fruits sont en moyenne un peu plus petits, mais ils restent très sains, sans vers ni pourriture, ils devraient donc bien se conserver.

L'Office a prévu de ramasser 14 000 litres de glands à Bercé en deux semaines. Des associations et des établissements scolaires se succèdent pendant deux semaines. Leurs ramasseurs, venus en minibus ou en cars entiers, utilisent les fonds récoltés pour leurs activités.

Conservés au sec et au frais pour arrêter leur germination, ces glands seront revendus en priorité dans le quart nord-ouest de la France.

Les premiers sacs de glands de la récolte 2015, conservés au sec par l'ONF.
Les premiers sacs de glands de la récolte 2015, conservés au sec par l'ONF. © Radio France - Alexandre Chassignon

Les ramasseurs : "ce soir on va bien dormir"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess