Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

2200 signatures récoltées à Tulle par les salariés des maisons de retraite de la Corrèze

mardi 30 janvier 2018 à 17:23 Par Philippe Graziani, France Bleu Limousin

La grève dans les maisons de retraite a été très suivie ce mardi. Les personnels dénonçaient leurs conditions de travail et le manque de moyens. A Tulle la CGT faisait signer une pétition. Elle a recueilli 2200 signatures.

 Les salariés des maisons de retraite se sont relayés tout l'après midi pour faire signer leur pétition
Les salariés des maisons de retraite se sont relayés tout l'après midi pour faire signer leur pétition © Radio France - Philippe

Tulle, Corrèze, France

"Des gens viennent même nous voir spontanément pour signer la pétition". Sarah, aide-soignante à l'EHPAD de Naves, a été surprise par l'intérêt suscité par l'action des personnels. "Ça remonte le moral" précise-t-elle. De 10h à 16h, des salariés de tous les établissements pour personnes âgées se sont relayés sur la place de la cathédrale pour interpeller les passants et automobilistes sur leurs conditions de travail et le manque de moyens.

De fait la plupart des personnes interpellées ont signé la pétition, par solidarité. Mais aussi parce que nombreux savent ce qu'il se passe dans les maisons de retraite. Comme Jeanine qui a décidé d'en retirer son époux après qu'elle a constaté qu'il était laissé seul sur son lit et "qu'il avait une grosse escarre". A la fin de la journée la CGT a comptabilisé 2200 signatures. Un succès. La pétition corrézienne sera jointe à celles signées partout en France. Toutes seront adressées à la ministre de la santé.