Économie – Social

230 orthophonistes et étudiants en grève pour dire non à la désertification

Par Fabien Fourel, France Bleu Touraine vendredi 20 mai 2016 à 9:52

Les étudiants en orthophonie protestent contre la précarisation de leur métier
Les étudiants en orthophonie protestent contre la précarisation de leur métier © Radio France - Fabien Fourel

C'est le début d'une grève illimitée à la faculté de médecine de Tours et au CHRU Bretonneau. Les étudiants en orthophonie et les orthophonistes d'Indre-et-Loire protestent contre la désertification et la précarisation de leur métier.

Depuis jeudi matin, 230 orthophonistes et étudiants en orthophonie du département sont en grève. Ils protestent contre la désertification que subit le métier. En effet depuis quelques années, il y a de moins en moins d’orthophonistes en milieu hospitalier. À peine 950 titulaires en 2016 en France contre deux fois plus il y a 5 ans.

1500 candidats au concours cette année, à peine 40 places sur Tours

En cause, des salaires qui n'attirent pas, les orthophonistes débutants qui ont un niveau Master 2, touchent à peine le SMIC. Une rémunération bien inférieure à celle des orthophonistes libéraux. Les conditions d'accès au métier sont toujours aussi difficiles, un concours très sélectif et des études longues. Les orthophonistes préviennent "si on ne change rien, il y aura de moins en moins d'accessibilité aux soins pour les familles".