Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

24 heures dans la vie d'une cheminote des Alpes-Maritimes

lundi 14 mai 2018 à 7:15 Par Justine Leclercq, France Bleu Azur

Isabelle, employée à la SNCF depuis 31 ans, a accepté de nous faire découvrir son métier de contrôleuse dans les TGV entre Nice et Paris. Cette cheminote, attachée à son entreprise, se bat pour la défendre.

Isabelle, controleuse depuis 25 ans.
Isabelle, controleuse depuis 25 ans. © Radio France

Nice, France

Isabelle est entrée à la SNCF il y a 31 ans. La mère de famille de 51 ans a d'abord commencé aux guichets dans la gare de Nice puis elle est devenue contrôleuse. Aujourd'hui elle est aussi formatrice. Elle fait en moyenne trois Aller-Retour par semaine en TGV entre Nice et Paris. Mariée à un ancien cheminot, Isabelle se bat contre la réforme ferroviaire. Attachée au service public, elle craint l'ouverture à la concurrence. 

On vit SNCF pendant 24 heures

Sans langue de bois, la contrôleuse nous raconte son quotidien : les dîners entre collègues au foyer de la SNCF à côté de la gare de Lyon à Paris, les insultes des voyageurs, les excuses des passagers qui n'ont pas de billets, les situations différentes à chaque voyage...

Isabelle, passionnée par son métier depuis 31 ans à la SNCF. - Radio France
Isabelle, passionnée par son métier depuis 31 ans à la SNCF. © Radio France

24 heures dans la vie d'une cheminote des Alpes-Maritimes