Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

24 heures du temps - Pour Jean-Louis Fousseret, Besançon est plus que jamais la capitale française de l'horlogerie

-
Par , France Bleu Besançon

Invité de France Bleu Besançon, ce vendredi, à la veille de la cinquième édition des 24 heures du temps, le maire de Besançon, Jean-Louis Fousseret, estime qu'avec cinq mille emplois dans ce secteur, sa ville est bien la capitale française de l'horlogerie.

Jean-Louis Fousseret
Jean-Louis Fousseret © Maxppp - Christophe Morin

Jean-Louis Fousseret, le maire de Besançon, était ce vendredi, l'invité de France Bleu Besançon. A la veille des 24 heures du temps, événement qui célèbre tout ce week-end, le savoir-faire horloger de la ville, l'élu estime que sa cité est bien "la capitale française de l'horlogerie".  

L'horlogerie, c'est cinq mille emplois sur le Grand Besançon

Le secteur, rappelle-t-il, représente cinq mille emplois sur le Grand Besançon dont 1.500 directement liés aux techniques horlogères de pointe. Les autres emplois concernent la maroquinerie, le luxe, le design, la formation.  

A propos de luxe, le maire de Besançon et président du Grand Besançon note avec satisfaction que les grandes marques comme Hermès, Boucheron ou Vuitton sont bien présentes sur son territoire et que "la majorité des grandes marques de l'horlogerie ont leur centre logistique ici et pas ailleurs".  

Nous sommes la capitale française des micro-techniques et nous devons en être fiers" - Jean-Louis Fousseret

Jean-Louis Fousseret reconnaît que ce poids économique est peut-être méconnu des bisontins mais insiste : "Nous sommes la capitale française des micro-techniques, des nano-technologies du tout petit, du tout précis et _nous devons en être fiers_. C'est une niche importante pour développer l'attractivité économique de notre territoire et développer les emplois."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess