Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

25 sans-papiers à la rue à Valence, dont de nombreux enfants

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

Huit familles, principalement des Albanais, squattaient depuis trois mois une église dans Valence, avec la "bénédiction" du Diocèse. Depuis mardi après-midi, comme ils s'y étaient engagés, les 25 sans-papiers sont sortis de leur plein gré, et se retrouvent à la rue.

L'église de la rue des Basses Crozettes à Valence, squattée durant trois mois, a été évacuée.
L'église de la rue des Basses Crozettes à Valence, squattée durant trois mois, a été évacuée. © Radio France - David Meilhac

Valence, France

Ils s'y étaient engagés. Après avoir forcé l'entrée de l'église désaffectée de la rue des Basses Crozettes à Valence, il y a trois mois, les familles qui squattaient sont sorties d'elles mêmes, sans présence des forces de l'ordre.

Un accord avec le Diocèse

Leur entrée a été aidée par le Collectif "Pas d'Enfant à la Rue". Rapidement, les bénévoles se mettent d'accord avec le Diocèse : "vous restez dormir dans l'Eglise jusqu'à sa vente effective." Mardi, c'était l'heure de quitter le bâtiment situé près du cimetière, avant qu'il ne soit rasé. Parmi les 25 personnes hébergées, une quinzaine d'enfants, de un à seize ans, la plupart scolarisés sur Valence. 

Manifestation paisible

Les sans-papiers ont pris leurs valises et couvertures, et sont venues manifester devant la Direction Départementale de la Cohésion Sociale, et la Préfecture de la Drôme. Ils n'ont pas été reçus. Dès mercredi 4 septembre, le collectif "Pas d'Enfant à la Rue à Valence" se remet à la recherche d'un bâtiment inoccupé pour le squatter à nouveau. Il réclame notamment l'hébergement que certains sans-papiers sont en mesure de réclamer selon la législation, assure l'un des bénévoles, Dominique Malvaud.

Les familles albanaises ont manifesté devant les bâtiments de l'Etat pour réclamer un logement sur Valence - Radio France
Les familles albanaises ont manifesté devant les bâtiments de l'Etat pour réclamer un logement sur Valence © Radio France - David Meilhac
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu