Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Plusieurs milliers de personnes dans les rues de Rennes contre la politique sociale du gouvernement

mardi 9 octobre 2018 à 17:44 Par Céline Guétaz, France Bleu Armorique

Entre 3000 et 5000 personnes ont défilé ce mardi à Rennes. Dans la manifestation, des retraités, des fonctionnaires, mais aussi des jeunes cagoulés qui avaient pris la tête du cortège. Les forces de l'ordre ont utilisé des gaz lacrymogènes pour tenter d'isoler ce groupe de jeunes.

Les syndicats sont satisfaits de la mobilisation rennaise
Les syndicats sont satisfaits de la mobilisation rennaise © Radio France - Céline Guétaz

Rennes, France

Pour cette journée-test, les syndicats se disent satisfaits de la mobilisation rennaise. Entre 300 personnes, selon la police, et 50000 personnes selon les syndicats, ont défilé dans les rues. Le cortège s'est rassemblé sur l'esplanade de Gaulle en fin de matinée. Parmi les manifestants, ce conseiller principal d'éducation dans un collège, lassé d'être "traité de fainéant". Il y a aussi cette retraitée, qui exprime son "ras-le-bol d'être méprisée par un président qui me pique mon pognon". Dans le cortège, il y aussi Alicia, agent dans une crèche rennaise qui manifeste car ses conditions de travail se dégradent, "les personnes absentes ne sont plus jamais remplacées". Le défilé syndical est précédé par un groupe de plusieurs centaines de jeunes cagoulés et masqués. 

Une manifestation marquée par l'intervention des forces de l'ordre

Une première salve de gaz lacrymogène place de la République à Rennes - Radio France
Une première salve de gaz lacrymogène place de la République à Rennes © Radio France - Céline Guétaz

Sur les quais, devant le cortège syndical, il y a plusieurs centaines de jeunes cagoulés. A deux reprises, les forces de l'ordre tentent d'isoler ce groupe, de le séparer du cortège syndical. Les gardes mobiles utilisent des gaz lacrymogènes, au niveau de la place de la République. Ils empêchent alors le défilé de poursuivre sa route. Les responsables syndicaux de la CGT et de FO en Ille et Vilaine reçoivent des gaz lacrymogènes. Fabrice Lerestif, le numéro 1 de force ouvrière en Ille et Vilaine est très en colère, il a reçu "un coup de matraque au niveau de la gorge, et des gaz lacrymogènes dans les yeux" Il ne comprend pas pourquoi les forces de l'ordre sont intervenues à ce moment-là de la manifestation. 

Les forces de l'ordre ont utilisé des gaz lacrymogènes, les manifestants ont mis le feu à des poubelles - Radio France
Les forces de l'ordre ont utilisé des gaz lacrymogènes, les manifestants ont mis le feu à des poubelles © Radio France - Celine Guétaz

Dans un communiqué le préfet évoque "un usage limité des gaz lacrymogènes pour isoler des casseurs." La manifestation s'est disloquée vers 14h esplanade de Gaulle.  Quelques vitrines ont été dégradées dans le centre ville par les jeunes cagoulés. Il n'y a pas eu de blessés ni d'interpellation.